"Cette collecte de trois jours est indispensable" : les Restos du Cœur se mobilisent et appellent à la solidarité

Objectif : 150 tonnes de dons en trois jours pour les Restos du Cœur. Ce premier week-end de mars, l’association se mobilise pour sa collecte annuelle dans les supermarchés. Une solidarité indispensable alors que le nombre de bénéficiaires ne cesse de croître.

Des conserves, des pâtes, du riz et des légumes : Cédric, restaurateur, a profité de ses courses pour faire un don aux Resto du Cœur. Ce week-end, c’est la grande collecte annuelle de l’association, qui fait sa campagne dans une vingtaine de centres commerciaux du Nord Pas-de-Calais.

On ne sait jamais : un jour, on sera forcément dans le besoin.

Zara

cliente d'un supermarché, venue faire un don

"C’est important d’être solidaire dans la période actuelle où c’est compliqué, explique Cédric. Il y a malheureusement de plus en plus de personnes précaires et qui ont besoin de notre aide.

170 millions de repas distribués en 2023

Hortense Lambert, vice-présidente des Restos du Cœur de l’AD 59, confirme :  "De plus en plus de personnes viennent taper à notre porte. L’année dernière, nous avons distribué 170 millions de repas sur toute la France."

De plus en plus de personnes viennent taper à notre porte.

Hortense Lambert

vice-présidente des Restos du Cœur de l’AD 59

Si les chiffres ne sont pas encore connus, le nombre de bénéficiaires des Restos du Cœur continue de progresser cette année dans le Nord Pas-de-Calais, selon l’association. Une hausse spectaculaire de 20% avait déjà eu lieu en 2023.

À lire aussi >>> “Chaque matin, je dis merci pour cette place” : des familles sans-abri hébergées dans les locaux vacants d’une entreprise à Bondues 

Donner, "c’est très important,  pour Zara. Parce qu’on se dit qu’on ne sait jamais : un jour, on sera forcément dans le besoin…" Alors elle fait un geste, en donnant des pâtes. "C’est pas après qu’il faut agir, ça sera trop tard, donc c’est pour tout de suite", sourit la jeune femme. 

En priorité : des conserves de légumes, de poisson et des plats cuisinés

"Cette collecte qui va durer trois jours est indispensable", assène Hortense Lambert. L’association a avant tout besoin de denrées alimentaires – comme des conserves de légumes, de poisson et des plats cuisinés – ainsi que de produits d’hygiène ou pour bébé.

L’appel à la solidarité a été lancé, il n’y a plus qu’à espérer qu’il soit entendu. "C’est un petit peu calme ce matin, on voit que c’est les vacances scolaires…", précise la responsable associative. "On espère que durant ce week-end, ça sera plus dynamique."

En trois jours de temps, nous devrions normalement récolter 12% de tous les dons en nature que nous recevons durant l’année.

Hortense Lambert

vice-présidente des Restos du Cœur de l’AD 59

En théorie, "en trois jours, nous devrions normalement récolter 12% de tous les dons en nature que nous recevons durant l’année", explique Hortense Lambert. L’objectif des Restos du Cœur : récolter 150 tonnes de dons en trois jours, contre 134 l’année dernière.

À lire aussi >>> Solidarité : à la retraite, elle s'est engagée auprès des Restos du Cœur 

Les produits de première nécessité donnés seront ensuite stockés, en vue de la campagne de distribution dans les 80 centres des Resto du Cœur répartis dans le Nord. Celle-ci débutera le premier avril prochain.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité