GONCOURT 2023. Chien, natation, guitare, découvrez les passions de Jean-Baptiste Andrea, auteur de "Veiller sur elle"

Déjà prix du roman Fnac 2023, "Veiller sur elle" de Jean-Baptiste Andrea s'est vu attribuer le prix Goncourt ce 7 novembre 2023. Un roman fascinant qui retrace la vie d'un sculpteur dans l'Italie de Mussolini. L'auteur, installé sur la Côte d'Azur, s'est livré dans l'émission "Vous êtes formidables" sur ses passions en dehors de l'écriture. Découvrez quels sont les trois essentiels de cet écrivain absent des réseaux sociaux.

Enfant, il dévorait les aventures de Fantômette et rêvait de devenir écrivain. Pourtant, Jean-Baptiste Andrea a travaillé pendant vingt ans comme scénariste et réalisateur de cinéma avant de se lancer dans la littérature, à 46 ans. Il a d’abord  essuyé quatorze refus de maisons d'édition, avec Ma reine, qui a finalement été publiée chez L'Iconoclaste et couronnée de douze prix littéraires. Son quatrième roman, Veiller sur elle, vient de remporter le Goncourt 2023.

"C'est l'histoire d'une œuvre d'art enfouie dans les sous-sols d'une abbaye, résume l'auteur. Le Vatican, qui lui prête des vertus magiques ou maléfiques, préfère la dérober aux yeux du public. On plonge dans le mystère de cette œuvre à travers l'histoire de l'homme qui l'a créée, Mimo Vitaliani, un homme de petite taille qui arrive dans un village perdu de Ligurie en 1916 pour faire son apprentissage. Il y fait la connaissance de Viola Orsini, la fille de l'une des plus puissantes familles d'Italie."

"Tout les oppose, leur éducation, leurs perspectives, leurs fortunes, leurs physiques. Et comme toute rencontre qui n'aurait pas dû se produire, quand elle se produit elle provoque un effet explosif, qui va les porter et les propulser à travers un demi-siècle d'histoire italienne et éclairer le mystère de cette œuvre d'art."

En dehors de l'écriture, qu'est-ce qui fait vibrer Jean-Baptiste Andrea ? Découvrez quels sont ses trois essentiels.

1 - Sa chienne, Lorca

Lorsqu'on lui demande quels sont ses trois objets essentiels, Jean-Baptiste Andrea tique sur le mot "objets". "Je suis assez peu matérialiste, confie-t-il. En 2012, j'ai perdu toutes mes affaires dans un incendie de garde-meubles, donc ça m'a détaché de toutes mes possessions, parce que j'ai réalisé qu'elles pouvaient partir en fumée."

Son premier essentiel, sans hésiter, c'est donc Lorca, sa chienne. "Dans ma vie, c'est vraiment une personnalité très importante. Je l'emmène avec moi dès que possible, mais c'est un berger allemand, donc elle est assez grosse... Heureusement, certains hôtels l'acceptent."

2 - Sa guitare, Lachésis

Jean-Baptiste Andrea joue de la guitare. "Très mal, confesse-t-il. Depuis 1992, j'essaie d'apprendre le solo de Hotel California, des Eagles."

Très mal, vraiment ? On a des doutes, surtout quand l'écrivain raconte que sa guitare est unique au monde, qu'elle a un nom, Lachésis, et qu'elle a été conçue par un luthier grec, Vassilis Lazarides. "Lachésis, ou Decima chez les Romains, c'est le nom de la Parque aux draperies roses qui déroule le fil de la vie. Vassilis m'a dit : « Tu es écrivain, donc je lui donne le nom d'une Parque qui tisse le fil d'une histoire, comme toi. ». Musique, écriture, sculpture... Tous les arts se rejoignent, on parle tous de la même grande Histoire, mais avec un moyen différent, tout simplement."

3 - Sa combinaison de plongée

Dès qu'il est de retour à Cannes, où il vit, Jean-Baptiste Andrea nage en Méditerranée, deux à trois fois par semaine. "Mais attention, en combinaison... Je ne sais pas si c'est parce que je suis un homme du Sud, mais je suis très frileux !" La natation lui permet de se déconnecter complètement de tout, du stress, de la fatigue.

"Admirer les poissons me fait un bien fou ! On a fondé un petit club qui s'appelle Les otaries et on est deux, parfois trois. C'est un club à géométrie variable, et on nage toute l'année."

durée de la vidéo : 00h13mn00s
Le prix Goncourt 2023, Jean-Baptiste Andrea, parle de son quatrième roman, "Veiller sur elle", mais aussi de ses passions dans la vie, le jeudi 23 novembre 2023 sur le plateau de "Vous êtes formidables". ©FTV

Veiller sur elle est publié aux éditions de L'Iconoclaste tout comme les trois premiers romans de Jean-Baptiste Andrea, également disponibles en poche, à lire absolument : Ma reine, Cent millions d'années et un jour et Des diables et des saints.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité