Coronavirus : 6 pompiers testés positifs à Villeneuve-d'Ascq et Saint-André-lez-Lille

Des cas de contaminations au coronavirus Covid-19 ont été constatés dans les centres de secours de Villeneuve-d'Ascq et Saint-André-lez-Lille (Nord). Sur 42 personnes testées, six pompiers sont positifs. 
© FREDERIK GILTAY / FRANCE 3

Le Service Départemental d'Incendie et de Secours (SDIS) du Nord n'emploie pas le terme de "cluster" mais confirme la contamination de 6 sapeurs-pompiers dans la métropole lilloise révélée ce mercredi par La Voix du Nord : 4 au centre de secours de Villeneuve-d'Ascq, 2 à celui de Saint-André-lez-Lille.

Selon le SDIS, l'une des personnes testées positives au coronavirus Covid-19 était "en double engagement" sur les deux casernes. Par conséquent, l'Agence régionale de Santé (ARS) a demandé à ce que les personnels des deux sites effectuent des tests PCR. Au total, sur 42 personnes testées, 6 se sont révélées positives.

"Nous pouvons le voir aujourd’hui, personne n’est à l’abri de ce virus, pas même les sapeurs-pompiers", commente ce mercredi soir le SDIS 59 sur sa page Facebook. "En premier lieu, le SDIS, son président, vice-présidents et administrateurs tiennent à apporter leur soutien aux personnels touchés".

 

 

"Les gestes barrières ne doivent pas être abandonnés", ajoute-t-il. "Nos sapeurs-pompiers continuent à s’équiper de tenues spéciales lors de leurs interventions, pour se protéger eux-mêmes comme il est nécessaire de protéger les victimes prises en charge. Les mesures prises en interne et le professionnalisme de nos agents font qu’à ce jour, aucun sapeur-pompier n’a été touché par le coronavirus dans le cadre de ses missions".

Le SDIS estime en effet qu'aucun des pompiers contaminés ne l'a été lors d'une intervention. Les plannings des personnes concernées ont été reconstitués, permettant d'indentifier "deux gardes effectuées entre le 31 mai et le 2 juin".

Les locaux des deux centres de secours ont été désinfectés. Le SDIS assure qu'il n'est pas nécessaire d'effectuer des tests dans les autres casernes de la métropole lilloise. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société