Coronavirus : le département du Nord n'est "pas favorable" à une reprise de l'école au 11 mai

Même si son président, Jean-René Lecerf, admet que la décision ne dépend pas de lui.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © Jean-Marc Quinet/BELPRESS/MAXPPP
Les élèves retourneront-ils sur les bancs de l'école dès le 11 mai ? S'il n'a pas vraiment son mot à dire, le président du département du Nord, Jean-René Lecerf s'est tout de même montré sceptique. Interrogé sur France Bleu, l'élu Divers droite a indiqué avoir "beaucoup de mal à y croire et l'Education Nationale a beaucoup de mal à nous donner des renseignements précis sur la manière avec laquelle cela va se mettre en place."
 
Faudra-t-il des groupes d'élèves restreints, par jour de la semaine ? Ou bien une réouverture globale limitée aux départements les moins touchés par le Covid-19 ? "Je doute fort que ça puisse se faire dans la région des Hauts-de-France et notamment dans le département du Nord même si nous sommes moins atteints", note Jean-René Lecerf pour qui "mettre des masques à des élèves de 6ème, ça va pas être simple."

 

"Nous serons opérationnels"


À La Voix du Nord, Jean-René Lecerf a évoqué la possibilité d'"une réouverture échelonnée", accompagnée de "cours par intermittence, c’est à dire pas l’emploi du temps d’origine".

Dans tous les cas, ce sera au ministre de l'Éducation et au chef de l'État de trancher, et "s'ils le décident, nous serons opérationnels avec les agents du département dans les collèges", quand bien meme son avis "aujourd'hui n'est pas favorable", a-t-il précisé sur France Bleu Nord.

Vendredi, la maire socialiste de Lille Martine Aubry s'est également montrée dubitative sur la réouverture des classes, soulignant qu'elle ne voyait pas "comment on peut rouvrir les écoles le 11 mai".

"Je dis simplement au gouvernement : 'ce n'est pas possible de déconfiner les enfants'", a-t-elle encore insisté. "On ne sait pas faire dans les conditions actuelles" mais "on fera tout pour appliquer ce qu'on nous demande si on peut le faire".
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société éducation
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter