Coronavirus : les rassemblements de plus de 5000 personnes en “milieu confiné” interdits dans le Nord

La Bal des Gigolos Gigolettes du carnaval de Dunkerque a dû être annulé samedi soir. / © THOMAS MILLOT / FRANCE 3
La Bal des Gigolos Gigolettes du carnaval de Dunkerque a dû être annulé samedi soir. / © THOMAS MILLOT / FRANCE 3

La préfecture du Nord a annoncé samedi l'interdiction jusqu'au 14 mars 2020 de tout rassemblement de plus de 5000 personnes "dans des milieux confinés", en raison de l'épidémie de coronavirus Covid-19.

Par YF

La décision est tombée samedi. "Suite au passage au stade 2 de la stratégie d’endiguement au coronavirus en France, le Gouvernement a annoncé l'interdiction des rassemblements de + de 5000 personnes en milieu confiné sur l'ensemble du territoire national, afin de contenir au mieux la propagation du virus", explique la préfecture du Nord dans un communiqué ce samedi. 

"Dans ce contexte, et conformément aux instructions gouvernementales, Michel Lalande, préfet du Nord, a pris ce samedi 29 février 2020, un arrêté interdisant l'ensemble des rassemblements de plus de 5000 personnes organisés dans des milieux confinés (espace fermé et non en plein air) pour le département du Nord quel qu’en soit le motif, jusqu’au samedi 14 mars 2020", poursuit-elle.

Ainsi, dès samedi soir, le bal des Gigolos Gigolettes du carnaval de Dunkerque a été annulé. Il devait accueillir plus de 8000 personnes la nuit dernière au Kursaal. 
 

Celui de la Violette, organisé ce dimanche par l’Amicale des pompiers de Malo, a été en revanche maintenu, car seules 3000 personnes y sont attendues. La bande de Malo, qui se déroule en extérieur, se déroulera elle aussi comme prévu. 
 

Quels sont les autres événements menacés ?


Plusieurs concerts prévus ces prochains jours au Zenith de Lille - avec une jauge de 7000 spectateurs - pourraient être annulés, notamment ceux des rappeurs Ninho (10 mars) et Maître Gims (11 mars). Mais pour l'instant, aucune communication officielle n'a été faite en ce sens.

Art Up, la foire d'art contemporain qui doit se tenir à Lille Grand-Palais entre le 5 et le 8 mars, est sans doute elle aussi menacée. L'an dernier, elle avait accueilli plus de 40 000 visiteurs sur quatre jours, dont plus de 6000 lors du vernissage.
 

En revanche, "le festival Séries Mania aura bien lieu" à Lille, a annoncé ce dimanche Laurence Herszberg, sa directrice générale. "Les instructions gouvernementales concernent les événements de plus de 5000 personnes dans une même salle."
 

"Nous restons bien entendu attentifs à l’évolution de la situation" a-t-elle ajouté. Séries Mania doit se tenir du 20 au 28 mars.
 

Sur le même sujet

Les + Lus