• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Croix : la Villa Cavrois retrouve une partie de ses meubles d'origine

© f3nord
© f3nord

A Croix , la Villa Cavrois, un manifeste d'architecture de l'entre deux-guerres a été sauvé de la ruine et restauré. Aujourd'hui, il est peu à peu re-meublé. Un lot de meubles d'origine, retrouvés à New-York, a été réinstallé dans la maison.

Par f3nord

Huit fauteuils, deux tables et deux chaises : ce mobilier, spécialement dessiné et conçu pour la Villa Cavrois, arrive de New York. Racheté par l'Etat, il avait été dispersé à travers le monde il y a trente ans. Les meubles sont déballés avec autant de soin que pour des oeuvres d'art, sous le regard du Directeur-adjoint des Monuments Nationaux.
Croix : la Villa Cavrois retrouve une partie de ses meubles d'origine
Paul-Henri Parsy Administrateur de la Villa Cavrois, Christine Jouret Petite-fille de Paul Cavrois - MANAND Jean-Louis, Gurak Sébastien, LEFEBVRE Isabelle,
Les fauteuils et les tables rejoignent le grand salon. Ce remeublement, c'est la suite logique du vaste chantier de restauration de la Villa Cavrois. 23 millions d'euros ont été engagés pour la sauver de la ruine." On a recréé l'enveloppe explique Paul-Henri Parsy, administrateur de la Villa Cavrois. Maintenant, ce que j'aimerais, c'est qu'on re-insuffle de la vie. Et le mobilier participe à cette idée de remettre un peu d'âme."

La renaissance de la Villa

La Villa Cavrois, c'est le chef d'oeuvre de l'architecte Robert Mallet-Stevens. Elle est inaugurée le 6 juillet 1932, pour le mariage des parents d'Isabelle et Christine. La Villa Cavrois, c'était la maison de leurs grands-parents. Pour Christine Jouret, la petite-fille de Paul Cavrois, c'est beaucoup d'émotion. Je retrouvai souvent ma grand-mère qui séjournait ici. Je la vois encore dans cette pièce. Souvent, elle tricotait."

Ces meubles ont été achetés lors d’une vente aux enchères chez Sotheby’s, à New-York . Ouverte au public depuis juin 2015 après douze ans de travaux, la Villa Cavrois visait au mieux 30 000 visiteurs par an. Elle en accueille quatre fois plus.

Sur le même sujet

Le film "Merci patron !" de François Ruffin a dépassé les 300 000 entrées

Les + Lus