Féminicide : une jeune mère tuée à Denain, son compagnon interpellé

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yacha Hajzler .

Une jeune mère de quatre enfants a été retrouvée morte chez elle, à Denain, ce 29 septembre. Son compagnon, soupçonné d'homicide volontaire, a été interpellé.

Jennifer P., une jeune femme de 24 ans et mère de quatre enfants a été retrouvée morte à son domicile, à Denain, une des villes les plus pauvres du Nord, ce mercredi 29 septembre. Son compagnon, âgé de 26 ans, a été interpellé. Selon nos confrères de la Voix du Nord, une enquête aurait été ouverte pour "homicide volontaire". Le 18 septembre, elle dédiait encore une déclaration d'amour sur Facebook à celui qu'elle appelait "son homme". Sous le post, encore public, se pressent des anonymes, mais aussi des membres de la famille, qui adressent leurs condoléances et leur colère. "Et dire qu'elle, elle l'aimait [...].Encore un pervers narcissique, c'était une emprise pour elle, la pauvre... Tellement de peine pour elle et les petits, le bébé" écrit une jeune femme.

Certains médias évoquent un meurtre à l'arme blanche, quand l'AFP cite une source policière qui indique que la jeune femme aurait "succombé aux coups de son compagnon". Les quatre enfants du couple auraient été présents lors des faits, sans qu'aucun d'eux n'ait été physiquement blessé. Si l'homme n'était pas connu de la Justice pour de tels motifs, des voisins, interrogés par nos confrères de l'Observateur, font état d'un long historique de violences conjugales. "Elle cachait des coups au visage parfois avec son masque" confiait notamment une proche.

Selon le décompte du collectif "Féminicide par compagnon ou par ex", Jennifer P. est au moins la 88ème femme à être tuée par son conjoint depuis le début de l'année 2021. La rédaction de France 3 n'est pas parvenu à joindre le parquet de Valenciennes, qui a indiqué à l'AFP ne pas vouloir communiquer sur cette affaire. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité