Départementales 2021 en Hauts-de-France : élection du nouveau président du Nord, Christian Poiret

Christian Poiret (DVD) succède à Jean-René Lecerf à la tête du conseil départemental du Nord. Les 82 conseillers ont désigné ce jeudi le nouveau président. Ils étaient 4 en lice : un candidat pour chacun des groupes politique représentés dans l’hémicycle. Christian Poiret remporte 52 voix sur 82.
Christian Poiret, divers droite, élu Président du Nord par les 82 conseillers départementaux.
Christian Poiret, divers droite, élu Président du Nord par les 82 conseillers départementaux. © Frédérik Giltay / FTV

 "Christian Poiret ? C’est un sanguin ! Les séances risquent d’être animées", prédit un ancien élu du Douaisis, qui souhaite garder l’anonymat.  Ce jeudi, c’était la séance d’installation des conseillers départementaux. Ambiance studieuse, apaisée, échanges cordiaux entre présidents de groupes. Jusqu’ici, l’atmosphère est sereine. Mais le plus dur reste faire. "Il va devoir tempérer ses propos et apprendre à ne pas s’emporter" ajoute ce même observateur avisé.

Je souhaite être proche de vous, nous avons une belle aventure à vivre ensemble !

Christian Poiret, Président du département du Nord

Après un hommage appuyé à Jean-René Lecerf, président sortant, Christian Poiret prend la parole devant l’assemblée. "Je souhaite être proche de vous, nous avons une belle aventure à vivre ensemble !". L’aventure des sept prochaines années de mandat est jonchée de défis. Redonner confiance aux électeurs, avant tout. Comme partout en France, les nordistes se sont majoritairement abstenus lors des votes des 20 et 27 juin. Dans le Nord, 33% d’électeurs se sont déplacés au 1er tour, 34% au second. La proximité que Christian Poiret appelle de ses vœux est donc à conquérir.

"Agir pour l'emploi et l'aménagement du territoire"

"Nous devons agir pour l’emploi, protéger, encourager et aider la jeunesse, poursuivre l’aménagement du territoire." Le chantier est vaste. Christian Poiret connait bien le territoire, et ses enjeux. Il n’en est pas à son premier mandat dans la région.  Il se lance tôt en politique, devient élu local en parallèle de son poste de directeur de Charron-Nord, une société de négoce d’acier inoxydable. Il est ensuite élu conseiller départemental du groupe Union pour le Nord en 2001, vice-président, puis président de la Communauté d’agglomération du Douaisis quelques années plus tard. Depuis 1995, il est maire de Lauwin-Planque, une petite ville de 1700 habitants. Sa feuille de route est la même depuis le début de sa carrière politique. "Concilier l’urbain et le rural, rendre la vie des nordistes meilleure".

Christian Poiret à la tribune prononce son discours de nouveau Président du département du Nord.
Christian Poiret à la tribune prononce son discours de nouveau Président du département du Nord. © Frédérik Giltay / FTV

Nous devons poursuivre la collaboration avec le monde économique pour tendre la main à tout le monde

Christian Poiret, Président du département du Nord

Pour se faire, il veut favoriser une étroite collaboration avec l’Etat. Lors de la séance du conseil départemental, il s’est adressé directement à Gérald Darmanin, présent dans l’assemblée. "Je veux travailler avec le gouvernement, avec la région. Nous devons poursuivre la collaboration avec le monde économique pour tendre la main à tout le monde". Il s’y emploie d’ailleurs depuis plusieurs années, en tant que président de Douaisis-Agglo. Lundi dernier, Emmanuel Macron s’est rendu à Douai, où vient d’être signé un accord avec le groupe Renault. 148 hectares du Douaisis ont été vendus ; un constructeur chinois de batteries électriques s’implante sur le territoire, avec à clé, la création de plusieurs milliers d’emplois.

Le Nord s’apprête à faire face aux difficultés économiques qui découlent de la crise sanitaire. "Nous n’avons pas le choix, nous devons être au rendez-vous." Christian Poiret le sait.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
dimanche en politique politique élections départementales 2021 élections