Départementales 2021 dans le Nord : découvrez les résultats définitifs du second tour

Le second tour des élections départementales a lieu ce dimanche 27 juin. Découvrez tous les résultats définitifs dans le département du Nord.

Bulletin de vote dans l'urne - Illustration
Bulletin de vote dans l'urne - Illustration © Frederik Giltay / FTV

Dans le Nord, près de 1,8 million d'électeurs sont appelés à élire 41 binômes paritaires (un homme, une femme) dans les 41 cantons du département, soit 82 conseillers départementaux au total. 

Une large victoire pour la droite dans le Nord

Dans ces élections départementales du Nord, c'est la droite qui ressort vainqueure avec la majorité des cantons remportés, souvent avec une large avance : Wormhout, Bailleul, Hazebrouck, Armentières, Avesnes-sur-Helpe, Cambrai, Fourmies ou encore les cantons de Lille-1, Lille-2, Lambersart, Croix et Maubeuge.

Les écologistes font leur entrée dans le conseil départemental

Dans le canton de Lille-3 et Lille-5, les écologistes ont remporté quelques sièges au conseil départemental. Simon Jamelin et Céline Scavennec remportent l'élection à Lille-3 avec 54,19% des voix face aux socialistes Sébastien Duhem et Alexandra Lechner (45,81%). Du côté de Lille-5, Maël Guiziou et Anne Mikolajczak, l'emportent avec 55,16% des voix face au duo socialiste porté par El Madani Oulkebir et Marie-Christine Staniec Wavrant. 

Le Rassemblement national ne remporte aucun canton

Le parti de Marine Le Pen n'a remporté aucun canton lors du second tour des élections départementalers. Le duo RN Adrien Nave et Angélique Verbecke à Dunkerque-1 n'a pas réussi à perpétuer l'engouement du premier tour. Ils se sont fait battre par le duo divers gauche Gregory Bartholomeus et Christine Decords. Tandis qu'à Denain, fief de Sébastien Chenu, candidat malheureux aux élections régionales, ce sont Michel Lefebvre et Isabelle Denizon, communistes, qui ont remporté l'élection face au binôme Joshua Hochart et Régine Andris. 

A Avesnes-sur-Helpe, le duo RN composé de Sandra Delannoy et Julien Franquet se sont inclinés face au binôme divers droite de Sébastien Seguin et Aude Van Cauwenberge, alors qu'ils étaient au coude à coude au premier tour. 

Lille : canton par canton 

Tourcoing-2 : Darmanin réélu 

La maire de Tourcoing Doriane Bécue et Gérald Darmanin, le ministre de l'intérieur remportent l'élection à Tourcoing-2 avec 64,98% des voix face à l'union à gauche avec les écologistes composée d'Ali Laazaoui et Katy Vuylsteker. 

Roubaix-1 à droite et Roubaix-2 à gauche 

Les candidats sortants de Roubaix-1 Max-André Pick et Karima Zouggagh (union pour le Nord) remportent l'élection face à l'union de gauche. De son côté, Roubaix-2 reste à gauche avec Benjamin Caillieret et Soraya Fahem qui atteignent 61,3% des suffrages. 

Grande-Synthe se maintient à gauche 

Le duo de l'union de gauche Bertrand Ringot et Isabelle Fernandez conservent le canton de Grande-Synthe avec 70,09% des voix face au binôme de droite Pierre Desmadrille et Sophie Coudeyville. 

Lambersart : le binôme divers droite Fauchille-Houssin l'emporte 

Le binôme divers droite composé de Marie-Laurence Fauchille et Jacques Houssin a remporté les suffrages avec 57,7% face au duo LR Brigitte Austruc Daubresse, conseillère départementale sortante et Olivier Henno. 

Villeneuve-d'Ascq reste à gauche

Le binôme composé de Didier Manier et Françoise Martin (divers gauche) a remporté le canton avec 53% face au duo de l'union au centre composé de Christian Carnois et Delphine Garnier. 

Dunkerque-2 : Paul Christophe et Martine Alrabosse vainqueurs face à l'union de gauche

Paul Christophe et Martine Alrabosse (LR) ont remporté le canton de Dunkerque-2 avec 67,2% des voix face Laurent Faucon et Lise Leroy (Union de gauche). 

Dunkerque-1 : Bartholomeus et Decords, divers gauche, l'emportent face au RN

Le duo RN Adrien Nave et Angélique Verbecke n'ont pas réussi à reproduire l'engouement du premier tour. Ils se sont fait battre par le duo divers gauche Gregory Bartholomeus et Christine Decords avec 54,6% des suffrages. 

Denain : Le duo communiste Denizon-Lefebvre l'emportent face au RN

Michel Lefebvre et Isabelle Denizon, conseillers municipaux PCF dans le canton de Denain, fief de Sébastien Chenu, ont remporté l'élection au second tour avec 54% face au binôme Joshua Hochart et Régine Andris du Rassemblement national. 

Cambrai : Sylvie Labadens et Nicolas Siegler, divers droite, vainqueurs

Le binôme Labadens-Siegler est élu au second tour à Cambrai avec 72,02% des suffrages face au duo RN composé de Marguerite Cholin et Bruno Delayahe.

Douai : Christian Poiret et Caroline Sanchez remportent le canton

Christian Poiret, président de l'aglomération et successeur choisi de Jean René Lecerf , et Caroline Sanchez ont remporté le canton de Douai avec 51,44% de voix face à Katia Bittner et Frédéric Chéreau, le maire de la ville. 358 voix séparent les candidats. 

Avesnes-sur-Helpe : le binôme divers droite Seguin et Van Cauwenberge vainqueur

Le binôme divers droite Sébastien Seguin et Aude Van Cauwenberge a remporté le second tour des élections départementales avec 65,2% des voix face au Rassemblement national. Une victoire sur fond de rivalités familiales entre Joël Wilmotte et son fils Stéphane. Le père avait soutenu le binôme RN Sandra Delannoy et Julien Franquet

Au premier tour, le duo divers droite avait remporté 28,24% des voix contre 27,86% pour le binôme RN. 

Valenciennes : Laurent Degallaix et Valérie Létard remportent l'élection

Le maire UDI Laurent Degallaix et la sénatrice UDI Valérie Létard remportent l'élection départementale à Valenciennes avec 52,17% avec seulement 440 voix d'écart avec les sortants de l'Union du Nord, Geneviève Mannarino et Yves Dusart. 

Taux de participation au second tour à 17h

La préfecture du Nord a annoncé que le taux de participation était de 25,47% au second tour de ces élections départementales contre 25,23% au premier. En 2015, 54,36% des électeurs s'étaient déplacés dans les urnes pour voter au même moment. 

Taux de participation au second tour à midi

Le taux de participation au second tour était en baisse à midi : dans le Nord, 11,58% des électeurs se sont déplacés dans les bureaux de vote. Au premier tour, il avait atteint 12,15%. Au second tour de 2015, 21,91% électeurs avaient voté au même moment. 

La participation en 2015 et en 2021

Au 1er tour, le RN en tête dans plusieurs cantons

Contrairement aux autres départements de la région jusqu'à présent, le Rassemblement national n'avait pas réussi à faire élire des conseillers départementaux dans le Nord. Mais cette année est différente. Le parti de Marine Le Pen est arrivé en tête dans plusieurs cantons lors du premier tour des élections départementales : Denain (canton 14), Sin-le-Noble (canton 35) et Dunkerque-1. Le premier est le fief du député RN, Sébastien Chenu, candidat aux élections régionales. Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur (LREM) et Doriane Becue, ont été qualifiés pour le second tour dans le canton de Tourcoing-2 avec 54% des voix. 

Dans le canton d'Avesnes-sur-Helpe, quatre listes sont au coude-à-coude : droite (28%), Rassemblement national (27%), Union de la droite (24%) et Union de la gauche et des écologistes (20%).

En 2015, la droite l'emportait 

En 2015 le Front national n'avait pas réussi à apparaître dans le département. L'UMP avait ainsi obtenu une large majorité des 82 sièges avec 52 élus, alors que la gauche – Parti socialiste et Parti communiste – décrochait trente sièges.

Depuis 2015, c'est Jean-René Lecerf (LR) qui dirigeait le département le plus peuplé de la région Hauts-de-France et donc celui qui a le plus de conseillers départementaux. Mais l'actuel président a décidé de ne pas se présenter de nouveau. 

Les compétences de collectivités 

Les départements exercent leurs compétences dans plusieurs domaines : 

Les départements possèdent des compétences partagées avec la région en termes de sport, culture, tourisme, aménagement numérique, promotions des langues régionales et éducation populaire. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections départementales 2021 politique élections parti socialiste les républicains rassemblement national