REPLAY. Un policier blessé après un refus d'obtempérer à Anzin, dans votre journal.

Publié le Mis à jour le
Écrit par Alison Gérard .
19/20 France 3 Nord Pas-de-Calais du 20/09/2022© France 3 Nord Pas-de-Calais

Un policier a été blessé hier soir à Anzin, après un refus d'obtempérer. Il a été renversé par un conducteur de 29 ans. L'homme a été interpellé. La soirée a été agitée dans la ville suite à cet incident.

Grève Stellantis à Hordain

Stellantis en grève, les salariés du constructeur automobile réclament notamment une augmentation de salaire de 400 euros pour tous mais aussi de meilleures conditions de travail, et l'intégration des intérimaires. 3 sites sont concernés dans le Nord, dont Hordain.

Semaine du développement durable : cour de récré du futur à Dunkerque

C'est la semaine du développement durable. Concrètement, qu'est ce que cela veut dire au quotidien, comment changer la donne ? A Dunkerque on mise sur l'école avec notamment "une cour de récré du futur"... 

Vers une fermeture de la serre équatoriale de Lille ? 

Le coût des énergies ne cesse de flamber. Pour faire face et répondre à l'enjeu de sobriété énergétique, la mairie de Lille pense fermer sa serre équatoriale, qui demande énormément d'électricité pour être chauffée, ce qui ne plait pas à tous les habitants. Une pétition pour protester a ainsi été lancée.

Crise des endiviers face à l'énergie

Eux aussi subissent de plein fouet la hausse du prix de l'électricité : les endiviers. Une délégation de producteurs d'endives des Hauts-de-France va être reçue mercredi au ministère de l'agriculture à Paris. Leurs factures pourraient être multipliées par 10 d'ici l'année prochaine, une catastrophe pour une filière aussi emblématique de notre région.

Polémique Grand Corps Malade Béthune

Une petite phrase de Grand Corps Malade qui ne plaît pas du tout aux Béthunois. Dans un mini-album que l'artiste vient de sortir, il publie des échanges de textos. Dans un message, le slameur cite Béthune parmi les villes les moins attirantes… Une plaisanterie, certes, mais qui n'est pas du goût de tous.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité