Incendie de Lubrizol : des traces de suie identifiées à Douai, Villereau et trois communes du Pas-de-Calais

Le nuage de fumée s'échappant jeudi de l'usine Lubrizol à Rouen. / © MAXPPP
Le nuage de fumée s'échappant jeudi de l'usine Lubrizol à Rouen. / © MAXPPP

Les communes de Douai, Villereau, Avesnes-le-Comte, Beaudricourt et Saint-Pol-sur-Ternoise font partie de la centaine de communes où des traces de suie provenant du nuage de l'incendie de l'usine Lubrizol à Rouen (Seine-Maritime) ont été identifiées par les services de l'Etat.

Par YF avec Jean-Luc Douchet

Le recensement mené par les services de l'Etat est toujours en cours concernant les retombées du nuage provoqué par l'incendie de l'usine chimique Lubrizol à Rouen. Ce dimanche, la préfecture des Hauts-de-France a annoncé que près d'une centaine de communes étaient touchées dans la région. Parmi elles, deux communes du Nord (Douai et Villereau dans l'Avesnois) ainsi que trois communes du Pas-de-Calais (Avesnes-le-Comte et Beaudricourt dans l'Arrageois et Saint-Pol-sur-Ternoise). La ville de Wasquehal nous avait également été communiquée oralement mais elle ne figure plus dans la liste officielle publiée ce dimanche soir par la préfecture (voir liste complète ci-dessous).
 

"En ce moment-même, on prévient les maires un par un", nous explique le préfet de l'Oise, Louis Le Franc, qui s'exprime au nom de la préfecture des Hauts-de-France et qui annonce l'entrée en vigueur imminente d'un arrêté préfectoral dans les communes concernées. "On les avertit de l'arrêté préfectoral qui a des conséquences très fortes sur la profession agricole, puisqu'il s'agit de restreindre la mise sur le marché de produits alimentaires d'origine animale ou végétale", poursuit le haut-fonctionnaire."Certaines mesures visent également à limiter certaines activités agricoles. Ça concerne essentiellement les oeufs (pondus depuis le 26 septembre NDR), le miel (collecté depuis le 26 septembre NDR) et le lait (issu de vaches qui étaient au pâturage depuis le 26 septembre NDR). Les professionnels du secteur agricole sont également informés".

Les poissons d'élevage des zones concernées sont eux aussi consignés.
 

Il s'agira de "mesures conservatoires immédiates", donc applicables sans délai. "Cet arrêté restera en vigueur tant que la levée de doutes n'aura pas été faîte, à partir de prélèvements que nous allons effectuer dès (lundi) sur les communes concernées", affirme M. Le Franc. "On va orienter ces prélèvements vers les laboratoires compétents et ces laboratoires nous présenteront leurs résultats pour savoir ce que contiennent ces suies".

Dans la région, les départements de l'Oise et de la Somme sont les plus touchés, avec tous deux 39 communes concernées. L'Aisne en compte 14, dont les villes de Saint-Quentin et Hirson. "Ça n’est qu’un bilan provisoire pour l’instant, on va l’affiner demain (lundi NDR)", précise le préfet. "Ce chiffre ira sans doute à la hausse". Seule la préfecture du Pas-de-Calais n'a pas pris d'arrêté de restriction pour le moment.

Dans le Nord, des internautes ont signalé samedi et dimanche des tâches de suie sur des fenêtres de toit à Lille-Sud et des traces noirâtres sur des voitures ou du mobilier de jardin à Maubeuge et Berlaimont.
 
Lubrizol : mesures de précaution après la découverte de suie dans les Hauts-de-France
Reportage de Maïna Sicard-Cras et Morgan Plouchart
 

Précautions


Ce dimanche, l'Agence régionale de Santé a demandé aux habitants qui constateraient "la présence de retombées sous forme de suie" "de bien vouloir le signaler aux services de gendarmerie ou de police ou aux services départementaux d'incendie et de secours".
 

Elle recommande de ne pas consommer les fruits et légumes présentant des traces de suie, de porter des gants pour nettoyer, de laver "simplement à l'eau" les fenêtres, mobiliers, jeux extérieurs, de nettoyer les parties du corps qui auraient été en contact avec les suies avec du savon ordinaire, et pour les yeux, de les rincer avec du sérum physiologique.      

L'ARS et la préfecture assurent par ailleurs que "les captages d'eaux de surface destinés à la consommation humaine ont fait l'objet d'une surveillance renforcée", qu'"aucun risque n'est constaté pour l'eau du robinet" et que "les mesures de qualité de l'air réalisées depuis l'incendie ont fait apparaître une qualité de l'air habituelle".
 

La liste des communes concernées dans les Hauts-de-France

La préfecture de Zone Nord a communiqué ce dimanche soir la liste suivante :

► AISNE :
SISSY
THENELLES
OMISSY
SAINT QUENTIN
LE NOUVION EN THIERACHE
BUIRONFOSSE
LA CAPELLE
HIRSON
HANNAPES
BOHAIN EN VERMANDOIS
BRANCOURT LE GRAND
BEAUREVOIR
GROUGIS
VERVINS

► NORD :
DOUAI
VILLEREAU

► OISE :
ABANCOURT
BLARGIES
BROQUIERS
BOUVRESSE
CAMPEAUX
CANNY SUR THERAIN
ESCLES SAINT PIERRE
FORMERIE
FOUILLOY
GOURCHELLES
HERICOURT SUR THERAIN
LANNOY CUILLERE
MOLIENS
MONCEAUX L’ABBAYE
MUREAUMONT
OMECOURT
QUICAMPOIX FLEUZY
ROMESCAMPS
SAINT ARNOULT
VILLERS VERMONT
BEAUDEDUIT
BRIOT
BROMBOS
CEMPUIS
DAMERAUCOURT
DARGIES
ELENCOURT
FEUQUIERES
GRANDVILLIERS
GREZ
HALLOY
LE HAMEL
HAUTBOS
OFFROY
SAINT MAUR
SAINT THIBAULT
SARNOIS
SOMMEREUX
THIEULOY SAINT ANTOINE

► PAS-DE-CALAIS :
AVESNES LE COMTE
BEAUDRICOURT
SAINT-POL SUR TERNOISE

► SOMME :
AGENVILLE
AILLY LE HAUT CLOCHER
AIRAINES
AUTHEUX
BELLANCOURT
BERTANGLES
BOUFFLERS
BUS-LES-ARTOIS
CONTEVILLE
COURCELLES-AU-BOIS
DOMESMONT
DOMLEGER LONGVILLERS
EPECAMPS
FAMECHON
FRISE
GUESCHART
HERVILLY
HESCAMPS
HIERMONT
LE MESGE
LOUVENCOURT
MAILLY-MAILLET
MAISON-PONTHIEU
MARLERS
MEIGNEUX
MONTONVILLERS
NEUILLY-LE-DIEN
OFFIGNIES
ONEUX
PERONNE
PICQUIGNY
POZIERES
SAINT ACHEUL
SAINT SEGREE
SOUES
SURCAMPS
VAUCHELLE-LES-DOMART
VAUCHELLE-LES-QUESNOY
VITZ-SUR-AUTHIE

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus