Somain : un Gilet jaune insulte un policier sur Facebook Live et se retrouve en garde à vue

(Illustration - photo prise le 8 décembre 2018 à Paris) / © ZAKARIA ABDELKAFI / AFP
(Illustration - photo prise le 8 décembre 2018 à Paris) / © ZAKARIA ABDELKAFI / AFP

Un Gilet jaune âgé de 59 ans a été placé en garde à vue mardi à Douai, pour avoir insulté un policier lors d'un "Facebook Live" sur un rond-point à Somain, dans le Douaisis. Également auteur de posts "anti-police", il est poursuivi pour outrage et diffamation envers l'institution.

Par Thomas Millot

"Connards ! Cowboys !", a lancé un Gilet jaune aux forces de l'ordre qui intervenaient le 27 décembre dernier sur le rond-point des Quatre-Chemins à Somain, point fort de la mobilisation dans le Nord. Des propos diffusés en direct par son auteur sur "Facebook Live".

Un policier qui apparaissait sur cette vidéo a déposé plainte, et l'auteur des images s'est retrouvé en garde à vue mardi 15 janvier au commissariat de Douai, convoqué pour répondre de faits d'outrage sur personne dépositaire de l'autorité publique.


Des statuts Facebook "anti-police" incriminés 


Mais d'autres faits sont reprochés à cet habitant de Monchecourt âgé de 59 ans, après que la police a "exploité" son profil Facebook. Plusieurs statuts "outrageants et diffamants envers l'institution policière" ont ainsi été relevés sur son mur personnel. "La France n'a plus de police mais une milice", ou encore "Les policiers sont des bouchers" avaient ainsi été publiés par le quinquagénaire. Ce qu'il a reconnu mardi au commissariat. 

Le gilet jaune fait l'objet d'une convocation devant la justice le 3 mai prochain pour "outrage sur personne dépositaire de l'autorité publique et diffamation envers une administration par voie électronique".


 

Sur le même sujet

Les + Lus