Un détenu de 29 ans retrouvé pendu dans sa cellule à la prison de Douai

Les agents pénitentiaires ont découvert le corps sans vie du jeune homme ce jeudi 12 octobre 2023. Selon les syndicats, il était libérable à la fin du mois. Une enquête a été ouverte.

Dans les rangs des agents pénitentiaires de la maison d’arrêt de Douai, la surprise est totale. "Il ne présentait aucun signe particulier de détresse", assure Frédéric Charlet, secrétaire régional adjoint UFAP UNSA Justice dans les Hauts-de-France.

La découverte a été faite au petit matin ce jeudi 12 octobre 2023, lors de la ronde des agents pénitentiaires.

Lorsqu’ils ont ouvert la cellule, ils sont tombés nez à nez avec le détenu de 29 ans, pendu. Les pompiers, dépêchés sur place peu après 6 heures, n’ont rien pu faire.

Le jeune homme était libérable à la fin du mois

Le jeune homme, originaire de la région de Roubaix, effectuait une courte peine "pour des faits de type cambriolage et était libérable à la fin du mois", indique le syndicaliste. D’où la surprise totale pour les agents pénitentiaires.

La prison n’est pas un milieu facile, il y a aussi le contexte personnel et on ne peut pas mettre un surveillant devant chaque porte tout au long de l’année.

Frédéric Charlet, secrétaire régional adjoint UFAP UNSA Justice Hauts-de-France

"Ce n’est pas un détenu qui était signalé", abonde Frédéric Charlet. "On a des détenus fragiles, dépressifs et les agents ont des consignes de surveillance particulière mais lui n’en faisait pas partie". Une triste nouvelle vécue comme "un échec" pour les équipes de la maison d’arrêt.

Une enquête a été ouverte par le parquet de Douai.