• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Le Dunkerquois Thomas Ruyant met le cap sur le Vendée Globe 2020 avec un nouveau bateau

Thomas Ruyant fait construire un Imoca de 60 pieds en Italie, en vue du prochain Vendée Globe en 2020. / © TR Racing
Thomas Ruyant fait construire un Imoca de 60 pieds en Italie, en vue du prochain Vendée Globe en 2020. / © TR Racing

Le skipper dunkerquois Thomas Ruyant fait constuire depuis un an un nouveau monocoque, en vue du Vendée Globe 2020. L'Imoca 60 pieds avec lequel il ambitionne d"être aux avant-postes" sur la prochaine édition du tour du monde à la voile. Le Nordiste cherche activement des partenaires.

Par TM

"On est en train de construire le monocoque le plus rapide du monde, j'espère, pour la course la plus folle qu'est le Vendée Globe !". C'est en ces termes que Thomas Ruyant évoque le projet de taille dans lequel, avec quelques investisseurs, il s'est lancé il y a environ un an. Le skipper Dunkerquois fait construire son premier Imoca de 60 pieds, en vue de la prochaine édition du tour du monde à la voile, en 2020.

Après la phase de conception, le chantier démarré en Italie est déjà bien avancé : "La coque est construire, la structure, le pont, la quille... le mât est en train de se faire aussi. Ce sont plein d'éléments que nous sommes en train de rassembler pour voir flotter ce bateau dès le mois de juillet", explique le Nordiste.
 
Thomas Ruyant, sur le chantier italien de son nouveau monocoque. / © TR Racing
Thomas Ruyant, sur le chantier italien de son nouveau monocoque. / © TR Racing
 

Être au niveau des leaders


Avec une mise à l'eau de son nouvel Imoca prévue en juillet 2019, donc, Ruyant compte le tester en compétition sur la prochaine Transat Jacques Vabre, dont le départ sera donné fin octobre prochain.

En attendant, le Dunkerquois est en recherche active de partenaires, pour mener à bien son projet sportif, avec l'objectif ultime qu'est le Vendée Globle 2020, où il ne compte pas faire de la figuration. "Le retour pour une entreprise sur des projets comme ça n'est plus à démonter, et j'espère qu'on trouvera les partenaires pour aller jusqu'au bout. On se donne les moyens de bien faire les choses pour être au niveau des leaders, et pourquoi pas , jouer les avant-postes sur le prochain Vendée Globe", annonce le skipper.

Avec ce nouvel engin dernière génénération, le skipper nordiste prévoit également de s'engager sur la Transat Anglaise et la Transat New York-Les Sables en 2020 avant le Vendée Globe 2020-2021... puis sur la Route du Rhum 2022.

 
Le Dunkerquois Thomas Ruyant met le cap sur le Vendée Globe 2020 avec un nouveau bateau

Thomas Ruyant avait été contraint d'abandonner le Vendée Globe en 2016, à cause d'une grave avarie sur son bateau Souffle du Nord, malgré un bon début de course. 


 

Sur le même sujet

Enquêtes de région : “Notre cher patrimoine”

Les + Lus