Ferries : première rotation sur la ligne directe entre Dunkerque et l'Irlande

La nouvelle ligne directe de transport de marchandises entre l'Irlande et Dunkerque a été inaugurée dimanche 3 janvier 2021, avec l'arrivée d'une soixantaine de poids lourds en France. Six rotations sont programmées chaque semaine par la compagnie de ferries DFDS. La traversée dure 24 heures.

Six rotations sont assurées chaque semaine, entre Dunkerque et Rosslare, en Irlande.
Six rotations sont assurées chaque semaine, entre Dunkerque et Rosslare, en Irlande. © MaxPPP

Désormais, au port de Dunkerque, les routiers ont le choix entre deux ferrys. Celui-ci qui fait la traversée habituelle vers Douvres et l'Angleterre, et celui qui, pour la première fois ce dimanche 3 janvier 2021, arrive de Rosslare, dans le sud de l'Irlande.

Six rotations réalisées par la compagnie de ferries DFDS sont programmées chaque semaine entre Dunkerque et l'Irlande. La traversée est directe, mais longue, puisqu'elle dure 24 heures.

Transport commercial

Pour le moment, le navire ne transporte que des poids lourds. "C'est une ligne qui s'adresse à des transporteurs qui cherchent une alternative à ce qu'on appelle le "landbridge", explique Daniel Deschodt, directeur général par intérim du port de Dunkerque. C'est-à-dire des flux qui embarquent depuis un port irlandais vers un port britannique, qui ensuite traversent la Grande-Bretagne, chargent à Douvres, pour venir à Dunkerque."

C'est une liaison directe "sans papier, sans document". En d'autres termes, sans déclaration en douane. "Un excellent complément à ce qui existe déjà", déclare Daniel Deschodt.

Ferries

Ce dimanche 3 janvier, les premiers camions à débarquer arboraient des drapeaux français, irlandais et européens... Comme un pied de nez au Brexit et au Royaume-Uni. "La traversée s'est bien passée, traversée agréable, sans tracas, a réagi John Carroll, un des routiers irlandais, à son arrivée au port de Dunkerque. La nourriture, l'équipage... Tout était bien."

Au total, une soixantaine de poids lourds ont effectué cette première traversée entre Rosslare et Dunkerque. Le ferry peut en contenir entre 100 et 110.

Une ligne bientôt ouverte aux touristes ?

"On commence avec trois bateaux, que du fret pour le moment, mais on étudie la possibilité de prendre aussi des touristes par la suite, explique Jesper Christensen, directeur des opérations de DFDS sur la Manche. Mais pour l'instant, ce n'est pas le bon moment pour le tourisme, donc on se concentre sur le fret et on s'assure que tout est opérationnel"

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports maritimes économie transports brexit international