INTERVIEW. Ligue 2 : Jean-Pierre Scouarnec, pdt de l'US Dunkerque : "Le nouvel entraîneur sera nommé samedi"

Jean-Pierre Scouarnec, pdt du club de DUnekqrue, qui jouera en Ligue 2 la saison prochaine nous a accordé un entretien via Skype.

Jean-Pierre Scouarnec
Jean-Pierre Scouarnec © USLD
L’Union sportive du littoral de Dunkerque (USLD) jouera bien la saison prochaine en ligue 2. La nouvelle, que l’on attendait depuis le début de la semaine, a finalement été confirmée jeudi après-midi par la Fédération française de football. Le président Jean-Pierre Scouarnec a reçu le procès-verbal actant des décisions du comité directeur de la FFF (Comex) réuni lundi matin. Il revient sur cette semaine mouvementée dans l’entretien qu’il nous a accordé au lendemain de l’officialisation.
 
Dunkerque en Ligue 2 : entretien avec le Président Scouarnec
 

Etes-vous ce matin un président heureux ?

Jean-Pierre Scouarnec : « Oui on peut le dire. On a le sens du devoir accompli au sein du club, de tout le club, en partant des bénévoles jusqu’au président, avec l’ensemble des salariés, des actionnaires, du staff avec Claude Robin et des joueurs, nous avons le sens du devoir accompli effectivement . »

Même si l’officialisation a tardé à venir, vous n’aviez pas de réelle inquiétude sur la montée ?

Le président (de la FFF) Noël Le Graët avait été très précis dans ce qu’il avait annoncé le 16 avril sur la montée. Officieusement on savait qu’on allait en ligue 2 et on n’attendait plus que le document officiel qui nous permettait de savourer, malgré la pandémie qui nous empêche de la fêter, cette accession en ligue 2.
 

Pour la prochaine saison, vous venez de nommer Jocelyn Blanchard au poste de directeur du développement et de la recherche. Quel sera son rôle précis ?


Jocelyn l prendra officiellement son poste le 1er juin mais il a déjà commencé à travailler. Son rôle c’est donc de s’occuper du développement et de la recherche c’est-à-dire de nous faire grandir sur le plan professionnel tant au niveau de l’infrastructure que du fonctionnement du monde professionnel  . Cela fait 24 ans maintenant que l’USLD est un club amateur. On n’a pas tous les codes du football pro. Jocelyn est là pour nous faire grandir à ce niveau. Il aura aussi pour mission d’installer le futur centre d’entraînement ainsi que le centre de formation que l’on espère mettre en place à la fin de la saison. Ce sera sur un site extérieur au stade Tribut.

Mercredi, on apprenait que l’entraîneur Claude Robin n’était pas conservé pour la prochaine saison. Quelle est la raison de cette séparation ?

Ce n’est pas un choix. C’est le résultat d’une négociation qui n’a pas réussi à aboutir. A un moment donné, il y a bien fallu mettre fin à la discussion pour que le club avance car l’institution est plus importante que l’individu, quel qu’il soit. N’ayant pas parvenu à nous entendre avec Claude, nous avons décidé de chercher un nouvel entraîneur. Nous sommes en train de passer des entretiens avec plusieurs candidats susceptibles d’entraîner l’équipe en ligue 2. Nous serons en mesure d’annoncer notre décision samedi.


On parle beaucoup de Fabien Mercadal pour succéder à Claude Robin…

On lit beaucoup de bêtises depuis quelques jours…


L’autre chantier, au sens propre comme au sens figuré, c’est celui de la rénovation du stade Tribut. Aurez-vous une dérogation pour y jouer la saison prochaine ?


Nous n’aurons pas de dérogation. Par contre, nous avions travaillé avec la Ligue du football professionnel en février, juste avant le début de la pandémie, pour savoir ce qu’il fallait faire pour pouvoir jouer au stade Tribut dans une configuration de travaux. Nous avons eu, ainsi que la Communauté urbaine de Dunkerque avec Dany Lemonnier qui est le responsable de la construction des bâtiments, toutes les instructions nécessaires. La CUDL fera tout pour effectuer les aménagements qui nous permettront d’obtenir l’homologation nous permettant de jouer à Tribut tout en poursuivant le chantier. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ligue 2 football sport