Journée mondiale sans tabac: Dunkerque inaugure cinq espaces non fumeurs aux abords d'écoles primaires et espaces de jeux

Publié le
Écrit par Corinne Sala

"Espace sans tabac", le message est clair sur les panneaux installés ce matin aux abords de cinq écoles, espaces de jeux et jardins de Dunkerque. Un engagement sur le long terme pour la santé et l'environnement, à l'occasion de la journée mondiale sans tabac.

Le tabac tue 75 000 personnes par an, 40 000 de ces décès sont dus à des cancers. Des données chiffrées comme socle de l'engagement de la ville de Dunkerque à lutter contre le tabac. Ainsi, en ce 31 mai, journée mondiale sans tabac, des espaces publics où la cigarette est proscrite ont été inaugurés dans la cité de Jean Bart. Un dispositif déployé devant cinq écoles : de la porte d'Eau, du Château d'Eau, Dessinguez, Hector Malot et Félix Coquelle : "Nous devons sensibiliser petits et grands, les enfants et leurs parents. Notre volonté est d'informer et pas de punir. Et ces espaces ne doivent pas être figés, nous devons les animer. Notre engagement pour la santé est fort et les enjeux environnementaux le sont également", détaille Delphine Castelli, adjointe au maire en charge de la santé.

1 mégot peut polluer jusqu'à 100 litres d'eau (OMS)

Ici on respire ! ou Sans cigarette, la vie est plus chouette, pour compléter ces totems, des marelles aux couleurs vives ont été dessinées au sol devant les grilles des écoles. Des messages porteurs mais éphémères puisque la ville souhaite que les enfants imaginent les leurs. Un travail avec les enseignants est d'ailleurs envisagé : "Hier je suis passée et j'ai vu cette marelle, je trouve ça très bien. J'ai donc expliqué à ma fille de 6 ans combien le tabac était mauvais. Quand j'étais petite mon papa fumait et j'ai vécu ce tabagisme passif. Aujourd'hui il faut sensibiliser dès que l'on peut", explique Manel. La maman de Yanel, 6 ans, poursuit : "On le sait un enfant imite ce qu'il voit dans son environnement, alors il est très important de discuter de tout cela en famille, à la maison. Au collège il est déjà trop tard, ma fille de 6 ans est en âge de comprendre".

11 ans, l'âge moyen de la 1ère cigarette

Recherche, prévention, accompagnement et lutte contre les inégalités, quatre missions de la ligue contre le cancer, présente lors de l'inauguration : " Ce label Espace sans tabac existe en France depuis 2012 et aujourd'hui on en compte plus de 5000, 36 dans le Nord et cela ne doit pas s'arrêter. La prévalence du cancer dans les Hauts-de-France et de 30,5 % contre 26,9 en France. Il faut donc continuer à faire de la prévention et très tôt. Pour l'instant, on ne sait pas si ces espaces ont ou auront un impact sur la santé mais sur l'environnement, assurément ", détaille Monique Lancelle, présidente du comité du Nord de la Ligue contre le cancer

Mon fils de 9 ans me dit que ce n'est pas bien de fumer mais pour l'instant je continue

Mère de famille à la sortie de l'école

Parmi les nombreux parents présents à la sortie de l'école, ce couple moyennement convaincu par l'initiative : "C'est très bien pour les enfants mais pour nous...nous sommes fumeurs et pour l'instant ces panneaux ne vont rien changer. Bien sûr, je ne vais pas jeter mon mégot par terre ici mais quand je suis en ville, je le fais". L'information et la prévention sont promis à un bel avenir.