Un navire, en difficulté dans les eaux britanniques, mis en sécurité au port de Dunkerque

© PREMAR
© PREMAR

Un navire battant pavillon chinois, en difficulté à quelques kilomètres des côtes anglaises dimanche 20 novembre, a été remorqué lundi 21 novembre et mis en sécurité au port de Dunkerque. 

Par Lucas Hobé


Le Maritime rescue coordination centre (MRCC) Douvres a signalé au Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) de Gris-Nez qu'un vraquier de 200 mètres de long, le Saga Sky, était en avarie à 1,5 milles marins (2,8 km) des côtes anglaises le dimanche 21 novembre, vers 9h30.

Ce navire, battant pavillon chinois avec 23 membres d'équipage à son bord, fait état d'une voie d'eau importante sur le flanc tribord de sa coque, à la suite d'une collision avec une barge transportant du ciment.

Vers 10h, le MRCC Douvres, qui coordonnait cette opération, a sollicité les autorités françaises et leur a demandées de dépêcher sur place un moyen de remorquage. Le Centre des opérations maritimes (COM) Cherbourg, en liaison avec le CROSS Gris-Nez, a fait appareiller le Remorqueur d'intervention en haute mer (RIHM) Abeille Languedoc depuis Boulogne-sur-Mer pour se rendre auprès du navire.

Une partie de l'équipage évacuée par hélicoptère

Vers 10h50, les autorités britanniques ont procédé à l'évacuation d'une partie de l'équipage du Saga Sky par hélicoptère. Dans le même temps, le COM Cherbourg a mis en alerte, à titre préventif, l'hélicoptère Dauphin de la Marine nationale, stationné au Touquet, et le bâtiment de soutien, d’assistance et de dépollution (BSAD) VN Sapeur, stationné à Brest.

Dimanche après-midi, les autorités britanniques ont demandé à leurs homologues français l'envoi d'une équipe d'évaluation et d'intervention à bord du vraquier, pour évaluer la situation à bord et apporter une expertise technique sur les risques encourus par le navire.

Le compte-rendu de l'équipe d'évaluation a confirmé l'importance de la brèche sur tribord, mais l'intégrité de la coque interne et des cloisons de la machine. Le risque de pollution a été écarté, et le moteur principal ainsi que les équipements du navire ont été jugés en bon état.

Vers 20h, l'hélicoptère Dauphin de la Marine nationale a récupéré les experts français de l'équipe d'évaluation. Le MRCC Douvres, compte-tenu des conditions météo sur zone, a autorisé le vraquier à prendre un mouillage sécurisé aux abords de Douvres en attendant d'être escorté.

Le lundi 21 novembre, un contrat d'assistance a été passé entre l'armateur et la société Les Abeilles pour un transit vers le port de Dunkerque. Vers 7h, le Saga Sky se met donc en route, a été escorté par l'Abeille Languedoc.

En début d'après-midi, le vraquier est entré dans le port de Dunkerque, où il est mis en sécurité.

Sur le même sujet

Les + Lus