Tour du monde à la voile : le Dunkerquois Thomas Ruyant officiellement qualifié pour le Vendée Globe 2020

Thomas Ruyant met le cap sur le Vendée Globe 2020. / © Pierre Bouras
Thomas Ruyant met le cap sur le Vendée Globe 2020. / © Pierre Bouras

Le skipper Dunkerquois Thomas Ruyant est officiellement lancé dans l'aventure du Vendée Globe 2020, tour du monde à la voile en solitaire. 

Par TM

Depuis son échec lors de sa première participation au tour du monde à la voile en 2016 (abandon suite à une collision avec un objet flottant), Thomas Ruyant avait cette échéance en tête : le Vendée Globe 2020. Le skipper dunkerquois est officiellement qualifié pour la plus prestigieuse des courses, dont le départ est programmé le 8 novembre 2020 aux Sables d'Olonne.

Après une 5e place remportée sur la dernière Transat Jacques Vabre en binôme avec Antoine Koche, Thomas Ruyant a repris la mer seul à bord de son nouvel Imoca Advens for Cybersecurity, pour ralier Mindelo au Cap Vert depuis Salvador de Bahia au Brésil. 2000 milles nautiques parcourus en solitaire, qui lui permettent ainsi de valider son ticket pour le Vendée Globe.


Perfectionner le bateau


Avec une compétition haletante et cette navigation solitaire, le Nordiste a pu tester son Imoca en grandeur nature, deux mois à peine après sa première mise à l'eau. . "Ce petit intermède de 2 000 milles était absolument indispensable dans la perspective de l’énorme année 2020 qui nous attend, avec deux transats en solo et un Vendée Globe. Nous connaissons nos axes de modification et de développement. L’hiver sera studieux et besogneux pour toute l’équipe", a déclaré le skipper au Cap Vert, qui va désormais s'accorder un temps de repos.

C'est son équipe technique qui va se charger de ramener le bateau à Lorient, fief du marin dunkerquois. "Il est important, fondamental même, que les techniciens connaissent de l’intérieur ce que nous vivons en haute mer. Nos prochains débriefings à terre pour déterminer avec précisions nos prochaines interventions techniques sur le bateau durant l’hiver doivent se nourrir de toutes nos expériences", a ajouté Thomas Ruyant.

 

Sur le même sujet

Les + Lus