Éducation sexuelle : à qui incombe-t-il d'en parler aux enfants et à partir de quel âge ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Delphine Martz .

À qui incombe l'éducation à la sexualité ? Et à quel âge peut-on aborder le sujet avec les enfants ? La psychologue clinicienne Eugénie Adam nous explique pourquoi il est indispensable d'en parler. La société d'aujourd'hui évolue très vite dans son rapport au corps et à la sexualité. Pour les mamans, établir un dialogue avec leurs enfants peut parfois être compliqué.

Longtemps un sujet tabou il est très important aujourd'hui de parler et d'éduquer nos enfants dès le plus jeune âge à propos de la sexualité. Confrontés à des contenus à caractère pornographiques de plus en plus jeune (à partir de 10 ans maintenant) à cause des téléphones et des écrans.

C'est très difficile d'avoir un contrôle pour les parents

Eugénie Adam, psychologue-clinicienne

Il est important de comprendre que l'éducation sexuelle des jeunes générations ne devrait pas attendre la puberté et mérite que l'on s'y attelle tous ensemble.

Cela se traduit par la manière dont on va accompagner son enfant dans son corps, dans l'investissement de son propre corps et dans la compréhension de son fonctionnement. Il faut l'accompagner dans sa découverte mais aussi lui apprendre la notion de respect et de consentement.

La parole se libère après-coup... À cause des drames qui se sont produits

Eugénie Adam, psychologue-clinicienne

Une relation de confiance est capitale pour permettre à l'enfant de ne pas garder ses questions pour lui. Il ne doit pas avoir honte de parler de sexualité et il faut leur apprendre à dire non. 

La problématique d'aujourd'hui c'est la surexposition des jeunes à des contenus pornographiques il est important d'outiller et de les préparer à la découverte de la sexualité mais sans faire intrusion dans leur jardin secret, il faut leur créer un environnement suffisamment sécurisant et garder la bonne distance. Il ne s'agit pas uniquement du rôle des parents, cela doit être un discours cohérent répété par les adultes, par la société en général.

On est les garants de l'épanouissement de nos jeunes

Eugénie Adam, psychologue-clinicienne

Il faut qu'il y ait le moins de non-dits possible car c'est à ce moment là qu'ils vont aller chercher des réponses par eux-mêmes. Ils risquent de penser que ce qu'ils découvrent c'est la norme. Ce qui peut leur créer des complexes et des troubles de l'estime de soi. Mais surtout sans avoir conscience des répercussions que cela pourra avoir sur eux.

Retrouvez l'intégralité de l'émission Hauts féminin sur l'éducation sexuelle ci-dessous.

L'éducation sexuelle à qui le rôle ? ©France Télévisions
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité