Elimination du LOSC par Epinal : “Je ne peux pas accepter le manque de résultat”, déclare Gerard Lopez

Gerard Lopez en colère après l'élimination des Dogues en Coupe de France par un club amateur de 4e division. / © SEBASTIEN BOZON / AFP / MAXPPP
Gerard Lopez en colère après l'élimination des Dogues en Coupe de France par un club amateur de 4e division. / © SEBASTIEN BOZON / AFP / MAXPPP

Le président du LOSC, Gerard Lopez, a fait de son mécontentement après l'élimination mercredi soir du LOSC en Coupe de France, battu par le club amateur d'Epinal (N2, 4e division).  

Par YF

A la suite de l'élimination du LOSC par Epinal, mercredi soir, en Coupe de France, Gerard Lopez s'est confié à nos confrères de L'Equipe.
 

"J'ai clairement exprimé mon mécontentement et ma colère", indique le président lillois. "Et mon absolue conviction que la responsabilité se trouve sur le terrain et dans le vestiaire. Je connais les qualités intrinsèques de ce groupe. Voilà pourquoi je ne peux pas accepter le manque de résultat. (...) On a l'impression que le groupe choisit ses moments pour bien jouer."
 

Christophe Galtier sur la sellette ?


"Il est clair que nous ne sommes pas dans une bonne dynamique", ajoute l'homme d'affaires hispano-luxembourgeois, actionnaire majoritaire du club nordiste. "Un coach a une responsabilité dans le management du groupe et pour amener des résultats."

Doit-on en déduire que l'entraîneur lillois, Christophe Galtier, est désormais menacé ? "Je note que c'est aussi le même coach qui nous a menés à la 2e place de L1 la saison passée", répond Gerard Lopez. "Ce qui est certain, et je dis ça pour ceux qui penseraient autrement, c'est que j'ai l'intention qu'il aille jusqu'au terme de son contrat (juin 2021 NDR). Il faudra travailler tous ensemble pour sortir de cette spirale de trois quatre matches négatifs".

"Si je pense que l'entraîneur a fait du bon boulot la saison passée, c'est qu'il peut le refaire cette saison", ajoute-t-il. "Tout le monde est responsable. Il est grand temps que chacun se saisisse de ses responsabilités pour que les résultats changent. En tant que président, je n'accepterai pas la situation actuelle. Je me suis beaucoup battu pour ce club dans des moments difficiles. Ce n'est pas pour accepter que des gens n'en fassent pas autant".
 

Eliminé successivement de la Ligue des Champions, de la Coupe de la Ligue et désormais de la Coupe de France, le LOSC est actuellement 7e de Ligue 1, à 6 points du podium. 
 

Sur le même sujet

Les + Lus