Gérald Darmanin : une association féministe l’accuse de trafic d'influence et saisit le parquet de Lille

Le nouveau collectif “Pourvoir féministe” a saisi ce mardi la procureure de la République de Lille pour "trafic d’influence" dans l’affaire de l’appartement de Tourcoing. 
Visé par une plainte pour viol, le nouveau ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin est maintenant accusé de trafic d’influence et de conflit d’intérêts par le collectif "Pourvoir féministe"
Visé par une plainte pour viol, le nouveau ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin est maintenant accusé de trafic d’influence et de conflit d’intérêts par le collectif "Pourvoir féministe" © MAXPPP
Les associations féministes continuent de se mobiliser, deux semaines après la nomination de Gérald Darmanin place Beauvau. Le ministre de l’Intérieur, déjà visé par une plainte pour viol, est accusé par le nouveau collectif “Pourvoir féministe” de "trafic d’influence" dans une autre affaire. 

En 2015, alors que Gérald Darmanin est maire de Tourcoing, une habitante de la commune affirme s'être "sentie obligée" d'avoir des relations sexuelles avec Gérald Darmanin pour obtenir un logement et un emploi. En découle alors une plainte pour abus de confiance classée sans suite. Mais la toute nouvelle association féministe, qui se veut “laboratoire d’idées et d’actions visant à repenser le champ politique selon des perspectives féministes”, relance l’affaire.

"Trafic d’influence" dans l’affaire de l’appartement de Tourcoing ? 

Sa présidente, Anaïs Leleux, qui compte parmi les anciennes porte-paroles du collectif "Nous Toutes", a saisi ce mardi la procureure de Lille par courrier recommandé pour “trafic d’influence”. Dans cette affaire, “M. Darmanin, investi d’un mandat électif, aurait dès lors sollicité ou agréé un “avantage” sexuel pour abuser de son influence en vue de faire obtenir de l’administration publique un logement et du travail à une administrée”, alerte-t-elle, dans le document qu’a pu se procurer France 3.

Elle y dénonce “des faits pouvant constituer une infraction pénale”, qui contrairement à une plainte, peuvent émaner d’une personne étrangère aux faits qu’elle rapporte.

“Nous nous sentons concernées dans la mesure où Gérald Darmanin incarne dorénavant le pays. Une société qui se voudrait féministe serait intransigeante sur ces questions d’éthique et de déontologie”, considère Anaïs Leleux. L’avenir de cette saisine repose maintenant entre les mains de la procureure de la République de Lille. Mais selon l’AFP, le parquet de Lille n'avait encore reçu le courrier ce jeudi. 

Un SMS de la plaignante de Tourcoing à Gérald Darmanin évoqué par l’avocat 

Sur Europe 1 mercredi soir, l'avocat de Gérald Darmanin, Mathias Chichportich, a de nouveau rejeté ces accusations. "J'entends que la qualification de trafic d'influence n'aurait pas été envisagée ? (...) Pour le procureur de la République de Paris, il n'y a ni abus de faiblesse, ni trafic d'influence", a-t-il affirmé. L’avocat a également donné lecture d'un sms de la plaignante de Tourcoing envoyé au moment de la nomination au gouvernement de Gérald Darmanin où elle lui disait que pour elle, "cette affaire était close". 

Une plainte pour viol en cours d’investigation 

En juin dernier, la justice a relancé les investigations concernant l’autre plainte pour viol déposée par une femme qui avait sollicité Gérald Darmanin en 2009, lorsqu'il était chargé de mission au service des affaire juridiques de l'UMP. La plaignante, qui tentait de faire annuler une condamnation, affirme qu'il lui a fait miroiter son appui en raison de faveurs sexuelles, tandis que le mis en cause reconnaît une simple relation consentie.

Le “premier flic de France” accusé de viol : conflit d’intérêts ? 

“Pourvoir féministe” demande également à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique de se positionner sur la question du conflit d'intérêts. “Les forces de l’ordre le pourront-elles vraiment enquêter, alors que M. Darmanin a été nommé ministre de l’Intérieur ? Peut-on nous garantir que les policiers ne subiront aucune pression ? Est-ce vraiment déontologique ? N’y at-il pas conflit d’intérêts ?”, se demande l’association. L'avocat Mathias Chichportich estime pour sa part qu'il n'y a "aucune interférence entre les fonctions de M. Darmanin et les investigations à mener".

Les citoyens invités à saisir la Haute Autorité 

“Ce n’est pas parce qu’il y a présomption d'innocence - et nous y tenons - que ces faits ne doivent pas être correctement investigués par la police et par la justice et que l’on n’a pas le droit de se poser des questions saines et légitimes sur le conflit que ça soulève”, insiste Anaïs Leleux. Pour cette première action, “Pourvoir féministe” invite les citoyens à alerter la Haute Autorité eux-même, via leur site web.  

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gérald darmanin politique justice société