• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Gérald Darmanin : une centaine d'élus du Nord signent une pétition en soutien au ministre

© Martin BUREAU / AFP
© Martin BUREAU / AFP

Les signataires de ce texte, une centaine d'élus du département, apportent "tout [leur] soutien à Gérald Darmanin pendant cette épreuve personnelle". Le ministre, ancien maire de Tourcoing, fait toujours l'objet d'une plainte pour abus de faiblesse.

Par ML et EM

Ils dénoncent une "chasse à l'homme" dont Gérald Darmanin serait l'objet. Dans une pétition rendue publique ce mardi, une centaine d'élus du Nord affichent leur soutien à l'ancien maire de Tourcoing, visé par deux plaintes déposées ces dernières semaines pour viol et abus de faiblesse.



 "Nous, élus du Nord, au-delà de nos différences partisanes, nous souhaitons apporter tout notre soutien à Gérald Darmanin pendant cette épreuve personnelle que nous devinons très pénible, précise le texte qui accompagne les signatures. Gérald Darmanin est un homme que nous connaissons depuis longtemps dont l’action a toujours été guidée par le sens de l’intérêt général et du service à ses concitoyens."

Le texte de la pétition


Pétition de soutien à Gérald Darmanin by on Scribd


Le texte, transmis aux journalistes par l'attachée de presse de Jean-René Lecerf, émane du président du département (DVD) et de Marie Tonnerre, maire de Neuville-en-Ferrain (LR). Parmi les signataires se trouvent de grandes figures de la droite locale : Xavier Bertrand, le sénateur Marc-Philippe Daubresse, le maire de Roubaix Guillaume Delbarre (Roubaix), ou encore le Dunkerquois Franck Dhersin.

"J''ai reçu de nombreux messages demandant que l'on trouve une façon d'exprimer notre solidarité envers Gérarld Darmanin, explique Jean-René Lecerf. Cette pétition, c'est une façon de lui dire que l'on on croit en lui et son innocence. Face à la campagne médiatique que nous observons, nous disons "halte au feu", laissez la justice travailler sereinement. Nous voulons que la présomption d'innocence puisse s'exercer jusqu'au bout. Nous sommes face à de tels campagnes médiatiques que l'on se dit que si on continue, le ministre va être acculé à la démission. "

"Réglement de comptes"

D'autres formations politiques sont également représentées. Frédéric Marchand, sénateur (LREM) du Nord, les députés européens Dominique Riquet (UDI) et Gilles Pargneaux ont notamment cosigné le texte. "Quand on voit une sorte d’acharnement, réagit ce dernier, nous, on est là pour soutenir un homme. Je regarde les faits tels qu’ils m’ont été communiqués, je trouve qu’il y a un gros problème. J'ai l’impression qu’il fait l’objet de règlement de comptes." "On n’est pas dans la politique, poursuit cet ancien proche de Martine Aubry, premier secrétaire de la fédération socialiste du Nord de 2005 à 2015. On est dans la vie. On peut faire de la politique et avoir des valeurs humaines. Ce qui est dit m’apparait un peu excessif."


"Nous voulons dire : « Laissez la justice faire son travail », précise Jennifer de Temmerman, députée LREM. L’objectif est de dire qu’il ne faut pas juger les gens sans savoir. Que la justice fasse son travail. Je ne préjuge pas de ce que dit la justice. Je demande un peu plus de modération. C’est en aucun cas une façon de faire pression sur la justice."

Les signataires de la pétition




Une première plainte, accusant Gérald Darmanin de viol, a été classée sans suite en juillet dernier. Une seconde, déposée par une habitante de Tourcoing, visant l'ancien maire de la ville, pour abus de faiblesse cette fois, est toujours en cours d'examen. 


Sur le même sujet

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus