VIDEO. Grand Prix de Fourmies : l'Allemand Pascal Ackermann s'impose pour la 2e année consécutive

L'Allemand Pascal Ackermann triomphe une nouvelle fois à Fourmies. / © FRANCE 3
L'Allemand Pascal Ackermann triomphe une nouvelle fois à Fourmies. / © FRANCE 3

L'Allemand Pascal Ackermann (Bora-Hansgohe) a remporté pour la 2e année consécutive le Grand Prix cycliste de Fourmies (Nord), dans un sprint marqué par la chute spectaculaire du Français Nacer Bouhanni (Cofidis).

Par YF

Comme à l'accoutumée, cette 87e édition du Grand Prix cycliste s'est réglée au spint au terme des 205 kilomètres de course. Et comme l'an dernier, c'est l'Allemand Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe) qui a franchi la ligne d'arrivée devançant sur le podium le Belge Jasper Philipsen (UAE Team Emirates) et le Néerlandais Boy van Poppel (Roompot-Charles).   
 
GP de Fourmies 2019 : Ackermann s'impose au sprint, chute de Bouhanni

"C'était vraiment une course très dure pour coéquipiers, je suis vraiment désolé pour eux, il y a beaucoup d'attaques dans les 15 derniers kilomètres, je voudrais vraiment dire merci à mes gars", a déclaré le vainqueur.

Le premier Français, Pierre Barbier (Natura4ever-Roubaix-Lille Métropole), termine à la 5e place.

Le sprint final a été marqué par la chute spectaculaire de Nacer Bouhanni, le leader de l'équipe nordiste Cofidis, qui s'était imposé à Fourmies en 2017. Son vélo a également fait tomber le Lituanien Evaldas Siskevicius.
 
GP de Fourmies : Nacer Bouhanni, une chute à l'image d'une saison ratée
Reportage de Jean-Marc Devred et Bertrand Théry

Heureusement, les deux coureurs ont pu se relever, même si le Français semblait souffrir de contusions.
 

Une Vietnamienne remporte la première édition féminine

Ce dimanche s'est disputée également la toute première édition du Grand Prix de Fourmies, sous le nom de "Fourmies féminine Classic". Comme chez les hommes, la course s'est réglée au sprint, avec la victoire de la Vietnamienne et championne d'Asie Thi That N’Guyen (Lotto Soudal Ladies) devant la Belge Kaat Hannes (Jos Feron Lady Force) et la Française Pascale Jeuland (Doltcini Van Eyck Sport).

Sur le même sujet

Dimanche en politique en Picardie : Policiers, sapeurs-pompiers et élus agressés : halte au feu ?

Les + Lus