Cet article date de plus de 3 ans

Grande-Synthe : vaste opération de police pour arrêter un homme soupçonné d'être un passeur

Une vaste opération de police a été organisée en début de soirée à Grande-Synthe, à la hauteur du bois de Puythouck. Un homme, visiblement armé, a été interpellé. Il pourrait s'agir d'un passeur iranien recherché depuis le mois de septembre. 
Le camp de Puythouck au moment de son démantèlement, en septembre 2016.
Le camp de Puythouck au moment de son démantèlement, en septembre 2016. © MAXPPP
De nombreux CRS ont bouclé le secteur du bois de Puythouck, à Grande-Synthe, pendant près d'une heure et demi ce mardi soir. Motif ? Une opération visant à interpeller un homme soupçonné d'être celui ayant tiré sur des policiers en septembre dernier. 

A l'époque, un camp de migrants s'était créé au bois de Puythouck et était en cours de démantèlement. Le 21 septembre, des fonctionnaires de la police aux frontières (PAF) étaient alors visés par des tirs tandis qu'ils intervenaient dans le cadre d'une enquête sur des réseaux de passeurs. Le passeur présumé prenait la fuite. 



Une enquête était ouverte pour tentative d’homicide sur personne dépositaire de l’autorité publique.


Le suspect blessé


Pour le moment, on ignore comment la police a réussi à localiser le suspect, âgé d'une trentaine d'années. Quoi qu'il en soit, celui-ci a été arrêté après plusieurs coups de feu. Il a d'ailleurs été blessé en recevant une balle dans le pied. L'individu a été transporté au centre hospitalier de Dunkerque

D'après une source proche du dossier, l'homme était armé au moment de son interpellation. La police aux frontières de Coquelles était également présente au moment de l'opération. Un drone a été aperçu sur zone. 



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
migrants société immigration