Nord : sauvetage d'une embarcation de 10 migrants au large de Gravelines

En hypothermie, ils ont été pris en charge par les pompiers et la police aux frontières au petit matin.

En 2020, les autorités françaises ont dénombré quatre fois plus de passages ou de tentatives de passage de la Manche par des migrants qu'en 2019.
En 2020, les autorités françaises ont dénombré quatre fois plus de passages ou de tentatives de passage de la Manche par des migrants qu'en 2019. © AFP

10 migrants ont été secourus en mer alors qu'ils se trouvaient en difficulté sur leur embarcation samedi 16 janvier au petit matin au large de Gravelines. Le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Gris-Nez a dépêché une vedette de la gendarmerie et un bâtiment d'expérimentation de la guerre des mines (BEGM) pour les aider.

Sur place, le navire de pêche Le Battant se tenait à leurs côtés en attendant les secours. Vers 6h30, alors qu'ils débarquaient sur la terre ferme en état d’hypothermie sévère, les secourus ont été pris en charge par les pompiers et par la police aux fontières. Ils n'ont pas été transportés à l'hôpital.

Ce sont malheureusement des scènes qui se répètent dans ce secteur de la Manche. De nombreux candidats à l'immigration vers l'Angleterre sont très souvent secourus, ils sont déjà plusieurs dizaines à l'avoir été depuis le début de l'année 2021.

En 2020, selon les autorités françaises, il y a eu plus de 9 500 passages ou tentatives de passage de la Manche par des migrants désireux de rejoindre les côtes britanniques sur des embarcations de fortune. C'est quatre fois plus qu'en 2019. Six personnes seraient mortes et trois auraient disparu lors de ces traversées périlleuses.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
migrants société immigration sauvetage faits divers