Greenpeace décerne à Lille sa première "écharpe cantine verte" pour ses repas végétariens

L'organisation écologiste Greenpeace a décerné ce lundi sa première "écharpe cantine verte" à la maire de Lille, Martine Aubry, pour avoir mis en place deux repas végétariens par semaine dans les restaurants scolaires, a indiqué la mairie dans un communiqué.
 

© FRANCE 3
Pour réduire la consommation de viande et de poisson dans les cantines lilloises, la municipalité a instauré en 2014 un menu végétarien par semaine, puis deux à partir de juin 2018, lors desquels sont proposés aux enfants des plats à base d'oeufs, de produits laitiers ou d'origine végétale.

Cette écharpe est "une distinction symbolique", a expliqué Xavier Hermant, référent Agriculture du groupe local de Greenpeace à Lille. "Lille est une ville pionnière car c'est la première de cette taille à avoir atteint ce cap. Notre objectif est que d'autres suivent le pas." A partir du 1er novembre, la loi Egalim (Etats généraux de l'alimentation) imposera à toutes les cantines scolaires de proposer au moins un repas végétarien par semaine.
 
"Aujourd'hui, les enfants mangent entre deux et quatre fois trop de protéines animales dans les cantines par rapport aux recommandations de l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (ANSES), une aberration dangereuse pour la santé des enfants (surpoids, obésité) et dévastatrice pour la planète", rappelle M. Hermant.
 
Lille sert deux repas végétariens par semaine à la cantine

Selon la municipalité, l'instauration des menus végétariens a également permis de réduire le gaspillage de 40% les jours de menus végétariens.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société éducation alimentation