Grippe aviaire : votre ville fait-elle partie des 204 nouvelles communes placées sous surveillance ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yacha Hajzler .

De nouveaux foyers de grippe aviaire ont été détectés à Wervicq, Santes, Roubaix et Saint-Quentin-en-Tourmont. En résulte la définition de plusieurs périmètres de sécurité jusque 20km à partir du foyer de contaminations. De nombreuses mesures de contrôle et recommandations sanitaires y sont en vigueur.

Le foyer est parti de Belgique, en septembre 2021 et depuis, le virus de la grippe aviaire ne cesse d'essaimer à travers les Hauts-de-France. La forme qui se répand actuellement à travers 29 pays d'Europe est considérée comme hautement pathogène (IAHP) et fait donc peser une menace sérieuse sur les éleveurs et l'économie agricole.

Un premier foyer à la frontière belge

Selon la préfecture du Nord, de nouvelles zones de surveillance viennent d'être définies à travers le département. "En Belgique, la présence du virus IAHP a été confirmée le 20 janvier, dans un élevage de poules pondeuses de la commune de Wervicq" détaillent les autorités de l'Etat. En conséquence, une zone de surveillance a été mise en place dans un rayon de 10km, qui inclut 9 communes du Nord. 

Les habitants de Bousbecque, Comines, Deûlémont, Halluin, Linselles, Quesnoy-sur-Deule, Roncq, Warneton, Wervicq-sud sont invités au respect de mesures sanitaires strictes, particulièrement ceux qui possèdent des oiseaux. Interdictions de déplacements, limites de la chasse et mesures de contrôles sont détaillées dans ce tableau rendu public par la préfecture de la Somme. 

37 autres communes sont concernées par la définition d'un périmètre encore plus élargi, une "zone réglementée supplémentaire", qui s'étend sur 20km autour du foyer de Wervicq. Sont concernées : 

  • Villeneuve d'Ascq
  • Armentières
  • Bailleul
  • Boeschepe
  • Bois-grenier
  • Bondues
  • Capinghem
  • La Chapelle d'Armentières
  • Croix
  • Englos 
  • Ennetières-en-Weppes
  • Erquighem-Lys
  • Frelinghien 
  • Hem
  • Houplines
  • Lambersart
  • Lille
  • Lompret
  • La Madeleine
  • Marcq-en-Baroeuk
  • Marquette-Lez-Lille
  • Mons-en-Baroeul
  • Mouvaux
  • Neuville-en-Ferrain
  • Nieppe
  • Pérenchies
  • Prémesques
  • Roubaix
  • Saint-André-Lez-Lille
  • Saint-Jans-Capel
  • Sequedin
  • Steenwerck
  • Tourcoing
  • Verlinghem
  • Wambrechies 
  • Wasquehal 
  • Wattrelos 

Une vaste zone autour de Santes et de Roubaix

Trois autres foyers ont été identifiés dans le courant du mois dont celui de Bondues, qui avait déjà fait l'objet d'une communication préfectorale. S'y ajoutent les foyers de Santes et de Roubaix, respectivement découverts les 11 et 14 janvier. Le virus a été découvert sur les corps de mouettes rieuses décédées. 

Une zone de contrôle temporaire a été définie dans un rayon de 20km "autour des lieux de découvertes des oiseaux infectés". Cette fois, plus de 90 communes sont concernées : 

  • Allennes-Les-marais
  • Annoeullin
  • Anstaing
  • Attiches
  • Aubers
  • Auby
  • Auchy-Lez-Orchies
  • Avelin
  • Bachy
  • Baisieux
  • La Bassée
  • Bauvin
  • Beaucamps-Ligny
  • Bersée
  • Bourghelles
  • Bouvines
  • Camphin-en-Carembault
  • Camphin-en-Pévèle
  • Cappelle-en-Pévèle
  • Carnin
  • Chemy
  • Chéreng
  • Cobrieux
  • Coutiches
  • Cysoing
  • Le Doulieu
  • Don
  • Emmerin
  • Ennevelin
  • Erquinghem-Le-Sec 
  • Escobecques
  • Estaires
  • Faches-Thumesnil
  • Faumont
  • Forest-sur-Marque
  • Fournes-en-Weppes 
  • Fretin
  • Fromelles
  • Genech
  • Gondecourt
  • La Gorgue
  • Gruson
  • Hallennes-Lez-Haubourdin
  • Hantay
  • Haubourdin
  • Herlies
  • Herrin
  • Houplin-Ancoisne
  • Illues
  • Lannoy
  • Leers 
  • Lesquin 
  • Lezennes
  • Loos
  • Louvil
  • Lys-Lez-Lannoy
  • Le Maisnil
  • Marquillies 
  • Merignies
  • Moncheaux
  • Mons-en-Pévèle
  • Mouchin
  • La Neuville
  • Nomain
  • Noyelles-Les-Seclin
  • Ostricourt
  • Péronne-en-Mélantois
  • Phalempin
  • Pont-à-Marcq
  • Provin
  • Radinghem-en-Weppes
  • Raimbeaucourt
  • Ronchin
  • Roost-Warendin
  • Sailly-Lez-Lannoy
  • Sainghin-en-Mélantois
  • Sainghin-en-Weppes
  • Salomé
  • Santes
  • Seclin
  • Templemars
  • Templeuve-en-Pévèle
  • Thumeries
  • Toufflers
  • Tourmignies
  • Tressin
  • Vendeville
  • Wahagnies
  • Wannehain
  • Wattignies
  • Wavrin
  • Wicres 
  • Willem

Trois zones de contrôle dans le Pas-de-Calais

Selon la préfecture du Pas-de-Calais, qui a diffusé un point de situation ce 24 janvier, trois zones de contrôle temporaire (ZCT) sont actives dans le département. La première concerne les communes du Pas-de-Calais englobées dans le périmètre autour de Santes. 

La deuxième a été activée suite à la découverte de plusieurs goëlands retrouvés morts dans la réserve naturelle de Saint-Quentin-en-Tourmont. La commune est située dans le département de la Somme mais impacte également le Pas-de-Calais. 

Voici la liste des communes concernées par ces deux zones de contrôle : 

  • Airon-Notre-Dame
  • Airon-Saint-Vaast
  • Berck
  • Boisjean
  • Campigneulles-les-Grandes
  • Colline-Beaumont
  • Conchil-le-Temple
  • Groffliers 
  • Lépine
  • Maintenay
  • Merlimont
  • Nempont-Saint-Firmin
  • Rang-du-Fliers
  • Roussent
  • Tigny-Noyelle
  • Verton
  • Waben
  • Wailly-Beaucamp
  • Annay
  • Annequin
  • Auchy-Les-Mines
  • Bénifontaine
  • Beuvry
  • Billy-Berclau
  • Billy-Montigny
  • Cambrin
  • Carvin
  • Courcelles-les-Lens
  • Courrières
  • La Couture
  • Cuinchy
  • Dourges
  • Douvrin
  • Estevelles
  • Evin-Malmaison
  • Festubert
  • Fleurbaix
  • Fouquières-les-Lens
  • Givenchy-les-La-Bassée
  • Haisnes
  • Harnes
  • Hénin-Beaumont
  • Hulluch 
  • Laventie
  • Leforest
  • Lens
  • Lestrem
  • Loisons-sous-Lens
  • Loos-en-Gohelle
  • Lorgies
  • Meurchin
  • Montigny-en-Gohelle
  • Neuve-Chappelle
  • Noyelles-Godault
  • Noyelles-sous-Lens
  • Oignies
  • Pont-à-Vendin
  • Richebourg
  • Sailly-sur-la-Lys
  • Vendin-le-Vieil
  • Vermelles
  • Vieille-Chapelle
  • Violaines
  • Wingles
  • Libercourt

La troisième, c'est la ZCT toujours active autour de Boulogne-sur-Mer et de Wimille, déjà signalée par les autorités. En revanche, la ZCT de Clairmarais a été levée le 20 janvier 2023, aucun autre cas n'ayant été signalé dans le secteur. 

Des consignes de sécurité pour les promeneurs

La préfecture rappelle au public qu'il est fortement déconseillé de s'approcher des oiseaux sauvages et surtout de ne pas les nourrir. Les autorités appellent globalement les citoyens à éviter la fréquentation du bord des lacs, étangs, mares et rivières car les fientes des oiseaux sont elles aussi porteuses du virus et susceptibles de le diffuser encore d'avantage. 

Si vous constatez la présence d'oiseaux sauvages morts, ne les manipulez surtout pas. Vous pouvez en revanche contacter la fédération départementale des chasseurs au 03 20 41 45 63 ou l'office français de la biodiversité au 03 27 49 70 54. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité