JO de Paris 2024. En rugby à 7, une sélection pour Alycia Christiaens ?

Plus sur le thème :

L'arrière du Stade Villeneuvois, absente des terrains pendant 10 mois ne constate plus aucun symptôme de sa fracture du ménisque. Sera-t-elle sélectionnée en rugby à 7 pour les JO de Paris 2024 ? Éléments de réponse au Creps de Wattignies...

Alycia Christiaens fonce tête baissée vers un unique but : retrouver l’équipe de France de rugby à 7 en vue des JO de Paris, après une année 2023 de galère… "Là, il va falloir que je sois régulière, sérieuse. L'objectif à me fixer et à atteindre, step by step est de revenir à des hautes performances", confie l'arrière du Stade Villeneuvois.

Une trajectoire contrariée sous le maillot bleu en janvier 2023. Alors que la jeune femme de 23 ans, révèle son talent au monde entier, une fracture au ménisque va l’éloigner des terrains pendant 10 longs mois. 

Pour sa réathlétisation, Alycia a pu notamment bénéficier du soutien de la Maison Régionale de la Performance, rattachée au Creps de Wattignies, temple des sportifs de haut niveau dans les Hauts-de-France.

"On les accompagne d’un point de vue socio-professionnel, c'est-à-dire aménagement emploi, mécénat, optimisation des performances, tout ce qui touche à la préparation physique, mentale, à la diététique, au besoin de matériel !", explique  Lucile Delabarre, conseillère haut niveau et haute performance à la Maison Régionale de la Performance - CREPS des Hauts-de-France.

Sur mes genoux, c'est comme si je n’avais rien eu, même si les résultats ne sont pas encore à la hauteur d’avant. C'est dur, mais je positive… On est là pour se dépasser !

Alycia Chistiaens, arrière du Stade Villeneuvois

Mettre définitivement cette blessure derrière elle est un challenge à part entière, au cœur d’une course contre-la-montre pour retrouver sa pointe de vitesse. "Sur mes genoux, c'est comme si je n’avais rien eu, même si les résultats ne sont pas encore à la hauteur d’avant. C'est dur, mais je positive… On est là pour se dépasser !"

Issue d'une famille de rugbymen

Un mental à toute épreuve, et une source d’inspiration pour les plus jeunes ! Alycia n’a pas oublié son école du rugby Club de Roubaix ! "C’est mon club de cœur !", assure la rugbywoman. Issue d’une famille de rugbymen, elle affiche dès ses débuts à l’âge de 6 ans de multiples qualités qui la font sortir du lot.

"Elle est née avec un ballon dans les mains, et a toujours été très performante. Elle a une vision de jeu aussi, quand elle jouait dans mes équipes, elle jouait sur des postes où c’est elle qui menait les garçons", se souvient Sébastien Leroy, entraîneur au rugby club de Roubaix.

durée de la vidéo : 00h04mn02s
JO de Paris 2024, Alycia Christiaens en rugby à 7 ? ©France Télévisions. L. Beunaiche J.-M. Vasco

Membre essentielle du Stade Villeneuvois depuis 2019, la Roubaisienne a retrouvé depuis novembre le XV titulaire en Elite féminine. Son entraîneur, Alexandra Perthus, n’a pas de doute sur sa capacité à retrouver sa place dans l’équipe de France de rugby à 7 : "Alycia c’est une joueuse spécialiste 7, avec une grande qualité de vitesse, d'appui, d'enchaînement de tâches, pour plaquer, se relever, faire des longues courses. Elle est revenue forte, pleine d’ambition, mentalement hyperbien préparée pour son retour…"

Preuve que son club croit en elle, Alycia fait partie des 8 joueuses à avoir signé un CDD sportif en début de saison. Une première dans le rugby féminin pour définitivement changer de statut. Alycia évoque son avenir en envisageant de vivre de sa passion mais pour l'instant, son retour dans son club est aussi le moyen de se concentrer sur le terrain, rien que le terrain, en vue d’une sélection aux jeux olympiques où le rugby à 7 français, a de sérieux espoirs de médailles !

Avec Loïc Beunaiche, Jean-Marc Vasco et Rémy Chartier / FranceTélévisions. 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité