Les frères Grimm, Princesse Mononoké… le festival Branche et Ciné de retour dans les forêts des Hauts-de-France

Publié le

Pour sa 4e édition, le festival organisé par l’Office national des forêts a choisi de laisser la part belle aux créatures fantastiques. Des projections gratuites sont prévues dans les forêts de Retz, Compiègne, Pierrefonds, Phalempin et Mormal.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Ce sont des films qui vous rappelleront sûrement les contes chuchotés par vos parents ou vos grands-parents au coin du lit quelques minutes avant que Morphée ne gagne la partie. Le genre d’histoires de monstres et autres créatures plus ou moins mignonnes, qui soulèvent son lot de frissons, d’effroi comme de tendresse. Pour les découvrir sur grand écran, posé sur un transat, il faudra s’enfoncer dans les forêts picardes, dans l’Aisne et l’Oise, ou du Nord, là où le Festival Branche et Ciné a choisi de revenir début juillet.

Le festival est né en 2018. L’idée, c’est de communiquer d’une autre manière sur la forêt, d’y faire venir des gens qui n’ont pas forcément l’habitude. En ce sens, la gratuité des projections en plein air permet de toucher le plus grand nombre.

Elise Michaud, responsable presse du Festival Branche et Ciné

à France 3 Picardie

Pour cette édition 2022, les films projetés lors du festival marrainé par l’actrice Juliette Binoche imprègneront tour à tour les forêts domaniales de Retz à Villers-Cotterêts et de Phalempin (1er juillet), de Compiègne et de Mormal (2e juillet) et le parc du château de Pierrefonds (8 juillet).

Un programme alléchant

Cela pourrait sonner comme une évidence, mais ce n'est pas le cas. Cette année, un soin tout particulier a été attaché à dénicher des films aux histoires ayant pour cadre principal la forêt.

C’est tout un univers de créatures composites, d’animaux à visage humain, d’humains dépourvus de tête, d’hybrides, d’arbres dotés de la parole et de conscience, de dragons et autres personnages incroyables qui peuplent les forêts et le cinéma. Elles seront mises à l’honneur dans les films projetés lors de l’édition 2022.

Elise Michaud, responsable presse du Festival Branche et Ciné

à France 3 Picardie

Les premiers se voient proposer un hommage fantastique aux Frères Grimm porté par le duo Matt Damon-Heath Ledger, les Compiégnois l’adaptation du livre pour enfant de Maurice Sendak Max et les Maximonstres tandis que les spectateurs du Mormal pourront découvrir le film d’animation Le peuple loup.

Les Pétrifontains auront droit à l’une des pépites les plus percutantes du maître de l’animation japonaise Hayao Miyazaki, Princesse Mononoké. Trois séances payantes supplémentaires sont proposées en salle : La belle et la bête au Cinéma Jean Racine, le Pacte des Loups et deux courts-métrages d’animation La sorcière dans les airs et Monsieur Bout-de-Bois au Majestic Compiègne.

Mais le festival ne se réduit pas à ses projections. Expositions photos, balades chantées et contées, un concert de Moïse Melende ou encore des parcours sur le thème de la biodiversité sont également organisés. "On en profite pour proposer des sorties scolaires accompagnées d'un forestier, certains enfants ont participé à la création de courts métrages qui seront projetés avant les séances, d'autres vont créer une œuvre éphémère avec un artiste", complète Elise Michaud. De quoi (re)donner goût, si vous l'avez perdu, de se promener dans les bois.