• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Lille : des frigos solidaires débarquent en ville

Dounia Mebtoul, restauratrice à La cantine du 18 à Paris, a eu l'idée de développer les Frigos solidaires en France. / © Les Frigos Solidaires
Dounia Mebtoul, restauratrice à La cantine du 18 à Paris, a eu l'idée de développer les Frigos solidaires en France. / © Les Frigos Solidaires

À Lille, quatre frigos solidaires ont été installés depuis le début du mois de juillet. L'objectif est simple : redistribuer ses denrées alimentaires pour les donner aux personnes dans le besoin, tout en évitant le gaspillage alimentaire.

Par Manon Pélissier

Avez-vous déjà entendu parler des frigos solidaires ? Un frigo en pleine rue, accessible par tous et à n'importe quel moment de la journée, pour redistribuer des denrées alimentaires aux plus démunis. Un moyen d'enclencher une chaîne de solidarité entre particuliers, commerçants et collectivités, et par là même, de lutter contre le gaspillage alimentaire.

Une initiative qui a convaincu la mairie de Lille : 12 frigos sont prévus d'être installés dans la commune. 4 ont déjà été mis en place depuis le début du mois de juillet, dont un à l'épicerie solidaire Chez Serge à Lomme, au restaurant L'Avant-goût de la cuisine commune et dans les centres sociaux du Faubourg de Béthune et de Rosette de Mey.
 
 


Une démarche ancrée dans l'économie circulaire


Dans une dynamique vertueuse, le frigo solidaire permet de ne plus jeter, mais de donner et de réutiliser. Une démarche tout à fait ancrée dans l'économie circulaire, une économie verte et durable qui repense notre façon de consommer. Une manière aussi de créer du lien social.

C'est Dounia Mebtoul, restauratrice à La cantine du 18, à Paris, qui a eu l'idée de développer les Frigos solidaires en France et qui a créé l'association Les Frigos solidaires, en décembre 2017. L'idée du frigo solidaire existe déjà en Allemagne, en Angleterre ou en Argentine.

Concrètement, pour qu'un frigo solidaire puisse apparaître dans votre quartier, il faut qu'un commerçant se porte volontaire. C'est lui qui l'accueillera devant sa boutique et qui devra l'entretenir (le nettoyer, le rentrer chaque nuit pour éviter les risques de vols). Une fois qu'un commerçant se porte volontaire, il faut réunir les fonds pour acheter le frigo, qui coûte environ 1 300 euros. Les cagnottes en ligne permettent de les financer.
 

Enfin, quand le frigo est en place, les résidents et les restaurateurs peuvent alors y déposer de la nourriture qu'ils ne vont pas consommer, au lieu de la jeter. La nourriture est désormais accessible à tous et les plus démunis peuvent se servir. Chacun est responsable de ce qu'il mange par rapport aux produits périmés.
 

Déjà 8 frigos dans le Nord Pas-de-Calais


Le Nord Pas-de-Calais est pionnier : c'est la région de France où il y a le plus de frigos solidaires. 8 au total, dont 4 à Lille et 5 dans le Nord et le Pas-de-Calais. Bientôt, il y en aura 20, dont 12 à Lille !

À Arras, Armentières, Aire-sur-la-Lys, Wattrelos, les frigos solidaires sont déjà bien en place. La commune d'Hellemes avait elle aussi son frigo solidaire au Polder mais "celui-ci a été volé", affirme Véronique Micard, qui travaille pour Identités Mutuelles, une mutuelle partenaire des Frigos solidaires, qui aide l'association à se développer à l'échelle nationale.

À Arras, c'est le restaurant Le Troisième lieu qui s'est équipé de cet outil de solidarité le premier dans la région. Maxi Pizz a aussi sauté le pas à l'Aire-sur-la-Lys. Tout comme la boucherie Au Cretinier chez Laurent à Wattrelos et l'épicerie Rose Betterave à Armentières.
  

Le frigo solidaire de Dunkerque est aussi pour bientôt, au restaurant Le Petit Bonheur. Une cagnotte en ligne a été lancée. 

En ce qui concerne les 4 frigos déjà installés à Lille, une inauguration est prévue le 7 septembre prochain. Le lieu n'a pas encore été communiqué.
 

Sur le même sujet

Le boum de la culture du lin dans l'Oise

Les + Lus