24 Heures du Mans. Le sculpteur nordiste Antoine Dufilho réinterprète deux voitures de légende, une Porsche et une Ferrari

Deux œuvres monumentales d’Antoine Dufilho vont être exposées du 9 au 11 juin 2023 au cœur du circuit des 24 Heures du Mans, à l’occasion du centenaire de l’épreuve. L’artiste nordiste, installé à Quesnoy-sur-Deûle près de Lille, revisite deux célèbres voitures, une Ferrari et une Porsche.

Le nordiste Antoine Dufilho présente deux de ses œuvres, du 9 au 11 juin 2023, au sein du village des 24 Heures du Mans, une compétition qui fête ses cent ans cette année. Il s’agit des répliques d’une Ferrari 330 P4 et d’une Porsche 910.

"Être présent aux 24 Heures du Mans, c’est une grande fierté, s’enthousiasme l’artiste qui expose dans le monde entier. C’est une des trois plus grandes courses automobiles du monde, et en plus cette année, c’est le centenaire !"

Le public pourra ainsi découvrir ses réinterprétations de voitures de course, et tout d’abord celle inspirée de la Ferrari 330 P4 produite en 1967, la plus mythique de toutes. Vous l’avez peut-être déjà vue, puisqu’un exemplaire est installé en permanence devant l’hôtel Westminster du Touquet

Autre œuvre exposée au Mans, une réplique de la Porsche 910, voiture construite en 1966 et 1967.

Cette sculpture, Antoine Dufilho l’a surnommée Chaméleon car composée de lamelles d’aluminium bleues et jaunes, elle change de couleur lorsqu’on tourne autour d’elle, en fonction de l’angle choisi.

Ces voitures sont si réalistes qu’on dirait qu’elles vont se mettre à rouler ! "Mon objectif, explique l'artiste, c’est de donner une sensation de mouvement, alors qu’elles sont statiques. Grâce à une succession de pleins et de vides, on a une impression de mouvement, quand on circule autour de l’objet. Ça accroche la lumière différemment et ça rend l'oeuvre encore plus dynamique !"

Je travaille avec 41 galeries dans le monde qui me font profiter de leur clientèle.

Antoine Dufilho, sculpteur

Antoine Dufilho s’est mis à la sculpture à 27 ans. Au départ, juste un loisir pour cet architecte de formation : "Pour les 60 ans de mon père, je lui ai fait une réplique de sa voiture de course, ça a plu et j’ai continué, jusqu’à ce qu’un galeriste de Paris me démarche. J’expose là-bas depuis 2013."

"Je vends mes œuvres à des villes, des particuliers, des entreprises ; je travaille avec 41 galeries dans le monde qui me font profiter de leur clientèle et me rendent visible. Les modèles se vendent entre 7 000 et 60 000 euros."

Le sculpteur ne se destinait pourtant pas à cette voie : "Dans ma famille, il y a des médecins et des artistes. J’ai commencé par faire des études de médecine mais en fait, j’avais besoin de quelque chose de créatif."

"J’ai beaucoup étudié le squelette en médecine et ce qui m’a intéressé dans ma formation d’architecte, c’était cette structure du bâtiment que tout le monde essayait de cacher. Moi au contraire, je trouvais intéressant de la rendre visible. Mes sculptures sont donc avant tout comme des squelettes que j’essaie de montrer, alors qu’habituellement, ils sont cachés sous la peau."

Antoine Dufilho est un artiste autodidacte : "Je travaille surtout l’aluminium pour la légèreté, l’acier inoxydable pour les modèles qui restent en extérieur, la peinture, le bois parce qu’on réalise aussi des bateaux. J’ai beaucoup expérimenté parce que je n’ai jamais appris tout ça. J’ai acheté des machines, utilisé tous les matériaux pour voir leurs capacités."

Le nordiste fourmille de projets. Après les voitures et les bateaux, peut-être bientôt les avions. Il est soutenu depuis le début de l’aventure par sa famille et épaulé par une incroyable équipe.

Le sculpteur explique : "Travailler seul, ce n’est pas très amusant. C’est beaucoup plus enrichissant d’être à plusieurs. Mon équipe, ce sont des amis, et même plus, ce sont des frères ! J’ai une confiance absolue en eux. Sans mon équipe, j’arrête ce que je fais, c’est sûr !"

Les œuvres monumentales d’Antoine Dufilho seront exposées au sein du village des 24 Heures du Mans, du 9 au 11 juin 2023.

L'artiste était l'invité de Vous êtes formidables le 1er juin 2023. Pour revoir l'émission, c'est ici

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité