Covid-19 dans la métropole lilloise : sous quelles conditions un établissement de restauration peut-il rester ouvert ?

L'exception à la fermeture des bars de la métropole pour quinze jours se fonde sur des critères bien précis.
© FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS
Entre les bars et les restaurants, ce qui doit fermer et ce qui peut rester ouvert sous conditions pour les deux semaines à venir, difficile de s'y retrouver. La préfecture du Nord a rappelé, ce lundi, les quelques conditions à remplir pour qu'un commerce puisse rester ouvert dans la métropole lilloise, qui a basculé vendredi en alerte maximale en raison d'un rebond du Covid-19.

"C'est de l'improvisation"

"Tel que défini dans l’article 7 de l’arrêté, « les établissements de restauration, exclusivement dans l’exercice de leur activité de vente de repas, sont exclus de la mesure »". Il s'agit, plus spécifiquement, de "ceux qui disposent d’une cuisine, d’un salarié dédié à la seule préparation des plats (cuisinier, pâtissier...) et qui préparent sur place des plats cuisinés."

En-dehors de ce critère, les établissements sont contraints de fermer, quel que soit l'horaire. Mais pour les commerces dont l'activité est hybride, les choses restent peu claires. "C'est de l'improvisation, on essaie de chercher les informations un petit peu partout et surtout auprès de nos confrères", confiait samedi Wally Ndong, propriétaire d'un coffee shop lillois. 
Covid-19 dans la métropole lilloise : ouverture ou fermeture des restaurants, le grand flou
Son commerce, dont l'activité principale est de faire salon de thé, a été reconnu comme un restaurant puisque "le midi, on a une petite activité de restauration, et après apparemment, c'est cette activité-là qui est maintenue."

"Les ventes à emporter et les livraisons sont uniquement autorisées pour les établissements dont l’activité principale est la vente de boissons non alcoolisées", précise encore la préfecture. "L’ouverture pour ces deux seules activités est ainsi autorisée, aucune vente sur place ne doit avoir lieu."
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société