• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Enlèvement et meurtre de Nathalie Debaillie : Jérôme Tonneau, son ex-conjoint, a tout avoué

Jérôme Tonneau, 53 ans, a avoué l'enlèvement et le meurtre de son ex-conjointe Nathalie Debaillie. / © Facebook
Jérôme Tonneau, 53 ans, a avoué l'enlèvement et le meurtre de son ex-conjointe Nathalie Debaillie. / © Facebook

Jérôme Tonneau, interpellé mercredi deux jours après l'enlèvement suivi du meurtre de son ex-compagne Nathalie Debaillie le 27 mai à Lille et La Madeleine, a passé des aveux complets en garde à vue. Lui et ses trois complices devraient être déferrés samedi en vue de leur mise en examen.

Par Thomas Millot

Jérôme Tonneau, 53 ans, a avoué l'enlèvement et le meurtre de son ex-compagne Nathalie Debaillie dans la matinée du 27 mai dernier, a-t-on appris d'une source proche du dossier.

Placé en garde à vue depuis son interpellation devant chez lui mercredi midi, le quinquagénaire a reconnu avoir kidnappé la mère de famille de 47 ans dans un parking souterrain à Lille, puis l'avoir tuée à coups de cutter dans son appartement de La Madeleine. Homicide dont il endosserait seul la responsabilité. 

Dans cette affaire, trois hommes issus de la communauté Rom qu'il a rémunérés d'une somme "ridicule" pour enlever la victime, sont également en garde à vue. 
 


Séparation conflictuelle


Le mobile de ce crime très violent reste flou, selon la même source. Déchirement du couple après une séparation conflictuelle et litiges financiers auraient conduit Jérôme Tonneau à mûrir son plan morbide dans les jours qui ont précédé le passage à l'acte. 

Une réflexion récente de Nathalie Debaillie aurait particulièrement déclenché la colère de de son ex-compagnon, selon nos informations.

 

Instable psychologiquement, ce père de deux jeunes enfants avait été admis il y a quelques mois dans une unité psychiatrique suite à une tentative de suicide. 

Le quinquagénaire, décrit comme "sanguin, manipulateur et flambeur", était déjà connu de la justice pour de nombreuses escroqueries à l'assurance.

 

Depuis deux jours, il se montre calme et très coopératif lors des interrogatoires, selon nos informations.

Les quatres suspects pourraient être déférés ce samedi devant la juge d'instruction, qui diligente l'enquête ouverte pour "enlèvement et séquestration suivis de crime en bande organisée".

 

A lire aussi

Sur le même sujet

RC Lens-Paris FC : les buts

Les + Lus