• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

VIDÉO. Deûlémont : d'où viennent ces mystérieuses tâches de graisse qui tapissent les voitures ?

© FRANCE 3 NORD-PAS-DE-CALAIS
© FRANCE 3 NORD-PAS-DE-CALAIS

Depuis plusieurs semaines, les habitants de Deûlémont découvrent régulièrement leur véhicule couvert de tâches de graisse.

Par Q.V avec Yves Asernal

Mais que se passe-t-il à Deûlémont pour que les voitures se retrouvent régulièrement couvertes de tâches de graisse ? Lorsque nous l'avons rencontré, Didier s'échinait à effacer pour la deuxième fois en trois semaines les salissures qui tapissaient sa voiture.

La première fois, c'était au début du mois de juillet. "Immédiatement j'ai vu que ma voiture était maculée de ces petites tâches jaunes qui étaient pas normales, et puis assez difficiles à retirer" explique-t-il. "Et j'ai constaté que sur toutes les voitures du centre du village, il y avait exactement la même chose que moi."
 
Deûlémont : d'où viennent ces mystérieuses tâches de graisse qui tapissent les voitures ?
Didier Becquart, Habitant ; Elisabeth Dumoulin, Deulémont Défense de l'enironnement ; Christophe Liénart, Maire Divers droite - France 3 Hauts-de-France  - Reportage d'Yves Asernal et Jean-Marc Vasco. Montage de Julie Savry.

 

Une usine de frites en cause ?

Des témoignages comme celui-ci, l'association "Deulémont Défense de l'Environnement" en a recensé une dizaine. Pour les habitants qui sont à sa tête, le coupable serait l'usine belge Clarebout Potatoes, située de l'autre côté de la frontière et qui se spécialise dans les frites surgelées. Une usine qui s'était mise aux normes avec un meilleur système d'évacuation, après des problèmes similaires.

"On nous a fait croire qu'en mettant une plus grande cheminée de 60 mètres de haut et 3 mètres de diamètre, nos problèmes allaient être résolus" s'indigne Elisabeth Dumoulin. "On nous a dit : 'On fait tout pour que vous soyez satisfaits' mais on n'est pas satisfaits !"

L'entreprise voisine, jointe par téléphone, a nié être à l'origine de ces résidus graisseux. Plusieurs mains courantes ont été déposées à la gendarmerie, qui a ouvert une enquête. Selon La Voix du Nord, les communes belges de Warneton et de Comines, près de là, seraient également touchées.

Le mystère des tâches de graisse n'est en tout cas pas anodin, pour le maire (Divers droite) de Deûlémont Christophe Liénart : "Nous faisons partie du poumon vert de la Métropole européenne de Lille. Si tout ça risque d'être abîmé par ce risque dont on parle aujourd'hui, quel intérêt d'habituer dans un village si on perd cet avantage ?"
 

Sur le même sujet

Olivier Guégan (VAFC) :

Les + Lus