VIDEO. Julien Doré, The Cure ou Johnny Hallyday … L’imitateur Erick Baert propose 120 voix à lui tout seul !

Publié le
L'imitateur Erick Baert présente son spectacle "The voice's performer" sur le plateau de "Vous êtes formidables" le 1er décembre 2022. ©FTV

Céline Dion, Coldplay, Matthieu Chedid… Avec plus de 120 voix à son actif, l’imitateur nordiste Erick Baert cartonne sur scène et sur les réseaux sociaux. Il sera au théâtre Sébastopol de Lille le 9 décembre 2022.

Plus qu’un imitateur, Erick Baert est un vrai performeur vocal. C’est un OVNI de l’imitation, entendez un Organe Vocal Non Identifiable. Il se produira sur la scène du théâtre Sébastopol de Lille le 9 décembre 2022, avec son spectacle The voice's performer.

"C’est un concert d’humour, se réjouit-il, on rigole du début à la fin. On passe par toutes les générations, avec 120 voix comme Dire Straits, Serge Lama, Lenny Kravitz ou Julio Iglesias. Il y a une ambiance de concert, style Wembley, avec mes musiciens."

Une performance qui demande quotidiennement entre douze et quatorze heures de travail, non-stop : "Quand je reviens de gala, je rentre directement dans mon studio, j’en ai besoin."

Je suis un drogué de travail et de chansons

Erick Baert, imitateur

L’artiste avoue : "Il y a des voix difficiles et des voix pour lesquelles je n’arrive pas à entrer dans le personnage. Il faut que le visage et le corps réagissent, sinon ça fait faux. Je veux qu’on ait l’impression de voir le personnage, c’est ça le côté performeur du spectacle ! Mes voix préférées ? Jean-Marie Bigard, Julien Doré et bien sûr Johnny Hallyday."





La vocation d’Erick Baert est née alors qu’il avait une dizaine d’années, grâce à Thierry le Luron : "Il reste pour moi le meilleur. Il était d’une justesse vocale et gestuelle. C’était la perfection, j’étais bluffé !"

"Enfermé dans ma chambre, j’essayais de faire comme lui. Il y a des voix où c’était plus facile, comme Luis Mariano. Maintenant, j’ai une voix grave mais avant, j’avais une voix très aiguë."

Sur les réseaux sociaux, les vidéos d’Erick Baert font un tabac : "C’est comme ça que le spectacle a été écrit et modifié. Les gens me demandent des voix que je ne connais pas forcément, je les travaille et si elles sont validées sur les réseaux, je les mets dans mon spectacle." 

Sa première imitation sur les réseaux ? Coco câline de Julien Doré, un sacré souvenir : "C’était vers minuit. La chanson venait juste de sortir et je poste cette imitation. En dix minutes, elle atteint 20 000 vues, puis 30 000, 40 000… Je me dis : « Mais qu’est-ce qu’il se passe ? »."

"En fait, Julien Doré avait partagé le post avec cette phrase : « Même moi, j’ai cru que c’était moi ! ». Ça m’a touché."

Erick Baert est arrivé tout récemment sur TikTok où plus de 80 000 personnes se sont mises à le suivre en l’espace de deux mois. Ses vidéos font des millions de vues : "C’est incroyable ! Ça devient un deuxième spectacle tous les jours, toute la semaine. Je travaille toujours des petites nouveautés pour faire plaisir."

Ce Dunkerquois installé à Lille ne quitterait son Nord pour rien au monde. Il a un agenda plein comme un œuf, avec un peu plus de deux cents dates dans l’année !

Il renchérit : "2023 est déjà très chargé ; 2024 se remplit ainsi que 2025. Je suis le plus heureux des artistes, un vrai gamin !"

Erick Baert finira l’année en beauté avec entre autres le théâtre Sébastopol à Lille le 9 décembre 2022, l’Olympia en première partie de l’humoriste Gérémy Crédeville à Paris le 30 décembre et enfin, retour à la maison au Spotlight le 31. Un vrai feu d’artifice !

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité