• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Lille : la voiture qui a foncé sur des militaires de l'opération Sentinelle a été retrouvée à Wavrin

© France 3
© France 3

La police essaie désormais de reconstituer son trajet et de retrouver le ou les individus qui se trouvai(ent) à bord, toujours en fuite.

Par Quentin Vasseur

La voiture utilisée pour foncer sur les militaires de l'opération Sentinelle et sur laquelle ces derniers avaient ouvert le feu, samedi soir, a été retrouvée à Wavrin, dans la métropole lilloise, selon une source policière qui confirme une information de La Voix du Nord.
 

Il s'agit d'une Renault Mégane, qui à 21h20 a fait une queue de poisson au fourgon de l'opération Sentinelle. Alors qu'ils se retrouvent au même feu rouge, quelques minutes plus tard, les militaires à bord ont tenté d'opérer à un contrôle routier. Contrôle auquel s'est soustrait le conducteur du véhicule, qui a foncé sur les soldats sans faire de victime.

 

Tout ce qui était urgent a été fait


Ces derniers, qui se sont sentis en danger, ont tiré à cinq reprises sur les occupants du véhicule. On ignore toujours leur nombre, selon la source policière qui indique "tout mettre en œuvre pour retrouver la trace du ou des individus", toujours en fuite. Aucune trace de sang n'a été retrouvé dans le véhicule, ce qui implique que les coups de feu n'ont touché personne à bord.
 

Reconstituer le parcours


"Tout ce qui était urgent a été fait", à savoir l'audition des deux équipages de soldats et des trois témoins, ainsi que les relevés sur la voiture retrouvée. La Sûreté urbaine de Lille cherche désormais à reconstituer son parcours du lieu de l'altercation à celui où la Mégane a été laissée.

Le parquet de Lille, en charge du dossier, n'a pas souhaité communiquer sur cette affaire. La piste terroriste n'est pas privilégiée par les enquêteurs.
 

Sur le même sujet

Le saxophoniste Arnold Pol joue Jubel

Les + Lus