Agriculteurs, enjeux écologiques, sécurité... Bertrand Gaume prend ses nouvelles fonctions de préfet du Nord et des Hauts-de-France

Officiellement devenu préfet du Nord et des Hauts-de-France ce lundi 5 février 2024, Bertrand Gaume a pris la relève de Georges-François Leclerc. Le haut fonctionnaire de 49 ans, déjà passé par trois postes de préfet, souhaite donner de la place aux acteurs de terrain et annonce une rencontre avec les agriculteurs ce mercredi 7 février 2024.

Au son de la Marseillaise, une foule soigneusement rangée en carré s'est rassemblée place Rihour à Lille, devant le Monument aux morts, pour assister à la prise de fonctions de Bertrand Gaume, fraîchement nommé préfet du Nord et préfet des Hauts-de-France.

Sa nomination avait été annoncée à la mi-janvier, après un conseil des ministres réuni pour désigner le successeur de Georges-François Leclerc, ancien préfet du Nord et désormais directeur de cabinet de la ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités, Catherine Vautrin.

Nommé préfet du Nord par Emmanuel Macron et suivant une candidature traditionnellement proposée par le ministre de l'Intérieur, Bertrand Gaume a donc définitivement quitté son poste de préfet de l'Essonne, qu'il occupait depuis août 2022, pour rejoindre les Hauts-de-France et son bureau place de la République à Lille.

Son quatrième poste de préfet

Diplômé de l'ENA en 2002 après avoir été appelé sous les drapeaux, Bertrand Gaume débute sa carrière de haut fonctionnaire d'État dans les préfectures. Chargé de mission, sous-préfet du Doubs et d'Aquitaine, chef de cabinet du préfet de police à Paris, directeur de cabinet au ministère de l'Éducation... Cet originaire de l'Allier obtient sa titularisation de préfet en 2016 après une année passée à la préfecture de Corrèze, suivie d'un nouveau mandat trois ans plus tard à la préfecture du Vaucluse. Il y restera jusqu'en 2022, avant de passer préfet de l'Essonne, position qu'il occupait il y a encore quelques semaines.

Une région à découvrir

Fraîchement débarqué dans le nord de la France, le nouveau préfet avoue, en toute humilité, "ne rien connaître du tout de la Région", qu'il devra alors découvrir ces prochains jours suivant sa méthode : "écouter, comprendre et apprendre avec les acteurs de terrain". Car selon ce haut fonctionnaire âgé de 49 ans, la région Hauts-de-France est "une région à l'histoire économique et sociale particulière qui demande une attention particulière."

La région Hauts-de-France est une région à l'histoire économique et sociale particulière qui demande une attention particulière.

Bertrand Gaume, préfet du Nord et des Hauts-de-France

Concilier les politiques publiques

En plus des grands sujets territoriaux dont il écope, le nouveau préfet du Nord arrive avec deux priorités : la sécurité, afin de garantir l'ordre et la tranquillité publique du territoire, ainsi que le développement économique et social des Hauts-de-France, tout en restant compatible avec les enjeux écologiques actuels de la France. Le tout en prenant le temps de concilier les politiques publiques. "Le chemin le plus court n'est pas forcément la ligne droite", affirmait Bertrand Gaume ce lundi.

Rencontre avec les agriculteurs

Une approche de la gestion territoriale plus horizontale qu'il pourra mettre en pratique dès ce mercredi 7 février 2024, lors d'une rencontre prévue avec les agriculteurs des Hauts-de-France. Le préfet explique vouloir échanger avec eux au sujet des normes annoncées par le Premier ministre Gabriel Attal, afin d'en simplifier l'application dans la région.