Au LOSC, la crise est déclarée : Marc Ingla sur le départ, Christophe Galtier s'exprime

La crise qui couvait depuis cet été est apparue au grand jour cette semaine. Le LOSC, en pleine réussite sur le plan sportif, connaît de violentes perturbations au sein de sa direction. Le club pourrait ainsi confirmer le départ du directeur général Marc Ingla dans la journée.

Marc Ingla aux côtés de Christophe Galtier lors des voeux à la presse en début d'année.
Marc Ingla aux côtés de Christophe Galtier lors des voeux à la presse en début d'année. © JEAN-MARC DEVRED / FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS
Cette crise interne, que l'on sentait venir, a été révélée au grand jour jeudi par Christophe Galtier, qui s'est longuement exprimé dans L'Equipe. L'entraîneur du LOSC n'a pas caché le conflit interne qui agite le club depuis plus de deux mois entre le directeur général  Marc Ingla, et le conseiller sportif  Luis Campos. Le courant visiblement ne passait plus entre le Catalan et le Portugais depuis le mercato (le marché du recrutement) et le départ de Loïc Rémy.
L'attaquant lillois devait prolonger son contrat de 2 ans (plus une 3ème année en option) sous l'impulsion de Campos. Mais les conditions auraient été revues par Ingla au sujet du versement d'une prime à l'agent de Rémy. Ce dernier s'est braqué et s'est alors engagé avec le club italien de Benevento, qui ne l'a finalement pas retenu suite à une visite médicale négative. L'ancien international joue aujourd'hui au club turc Caykür Rizesport.

Luis Campos absent de Luchin

Un conflit s'est engagé entre les deux hommes forts du LOSC, mis en place par le président Gérard Lopez, rarement présent au domaine de Luchin. Luis Campos lui, n'est plus apparu à Lille depuis plus de trois mois, et les rumeurs de départ se sont multipliées. 

Mais ce bras-de-fer a visiblement tourné en faveur du recruteur portugais, L'éminence grise de Lopez est la clé de voûte du trading efficace réalisé depuis deux ans par le LOSC. RMC a annoncé la démission du directeur sportif. Une démission justifiée par des raisons familiales – la famille de Marc Ingla est restée à Barcelone – mais surtout conflictuelles. Christophe Galtier a regretté dans son entretien à L'Equipe de ne plus avoir de nouvelles de Luis Campos depuis le 20 août. Une absence, selon lui, qui ajoute une charge de travail."Luis est celui qui était en relation permanente avec les joueurs.et leur entourage (...) Je ne peux pas perdre 40 minutes ici ou là, plusieurs fois par jour, pour trouver des solutions à des problèmes alors qu'on joue le lendemain".
Dans la conférence de presse d'avant-match (Lille-Lorient, dimanche à 21h) tenue ce midi, Christophe Galtier a confirmé ses propos et  martelé:" on est plus fort à 3 qu'à 2... Je suis convaincu qu'on serait plus fort à trois pour poursuivre ce projet tant excitant". Mais il précisé en ce qui concerne le directeur général du club, et donc bras droit du président:"Je n'essaye en aucun d'éliminer Marc (Ingla). Mais les deux personnes avec qui je parle pour le fonctionnement de l'équipe, c'est mon président et Luis (Campos)".
Le coach lillois a insisté sur l'importance du trio qu'il formait avec Gérard Lopez et Luis Campos, qui explique selon lui la réussite actuelle. 
Marc Ingla et Luis Campos lors de la présentation de Ricardo Khisna.
Marc Ingla et Luis Campos lors de la présentation de Ricardo Khisna. © Denis Charlet/ AFP
Quant aux conséquences de cette interview qui a fait l'effet d'une bombe, Galtier affirme n'avoir eu aucun retour négatif."J'ai eu une discussion avec mon président. Cela a été un long échange. Il restera confidentiel. Mais je n'ai pas eu le moindre reproche pour ce que j'ai dit dans l'article (...) Je n'ai pas dit un seul mensonge. Pas un ... J'ai dit ce que j'avais sur le coeur".

Les joueurs peu concernés

Quant à l'avenir de Marc Ingla, Christophe Galtier a affirmé n'être pas informé. Mais selon toute vraisemblance, celui-ci devrait rester en poste à Luchin en attendant la nomination et l'arrivée de son successeur, si l'information de sa démission se confirme.
Les joueurs, eux, semblent loins de tout ça. Le milieu de terrain portugais Xeka, qui avait été recruté par Campos, a utilisé la langue de bois quand il a été interrogé sur ce conflit." Luis est important pour les joueurs", a-t'il simplement répondu."Mais nous ne sommes pas concernés. Nous sommes des professionnels concentrés sur notre performance sur le terrain. Cela va se régler avec le temps. Ce genre d'affaire se produit dans tous les clubs".
Il sera en tous cas intéressant de savoir si Marc Ingla, Gérard Lopez ou Luis Campos assisteront dimanche soir au match contre Lorient disputé à huis clos au stade Pierre-Mauroy.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport losc