Braderie de Lille : avec l'inflation, la vente de seconde main "dans l'air du temps"

Pour les acheteurs en quête d'une rentrée à petit prix comme pour les magasins de déstockage pris d'assaut, la braderie de Lille est une occasion en or. Dans le contexte d'inflation, le seconde main devient de plus en plus tendance...

"On est complètement dans l'air du temps : c'est le plus grand événement de vente de seconde main donc recycler, ne pas toujours acheter du neuf, revendre ses anciens vêtements... On est vraiment dans cette idée-là" estimait ce 3 septembre Martine Aubry, attablée devant une moule-frites avec le clan socialiste. L'inflation, aggravée par le déclenchement de la guerre ukrainienne atteint des chiffres inquiétants : entre août 2021 et août 2022, le prix des produits manufacturés a augmenté de 3.5%, celui de l'alimentation de 7.7%. 

Dans ce contexte, la braderie de Lille est aussi l'occasion pour certains de s'équiper à moindre coup, ou de se donner un petit coup de pouce financier pour la rentrée. C'est pour cette raison qu'Alice, une jeune lilloise, a pour la première fois réservé un stand à la braderie. "Ça permettra aussi d'acheter des moules-frites ce soir", plaisante-t-elle.

durée de la vidéo : 00h00mn15s
Alice, jeune lilloise, tient un stand pour la première fois. ©Frédérik Giltay / France Télévisions

"C'est l'occasion de trouver des pièces de qualité à petit prix", "ça me tient à coeur d'acheter du seconde main, surtout pour l'environnement" commentent également des acheteuses. Conscients de l'opportunité, les magasins de déstockage sont aussi sur le pied de guerre. Chez Stock Outlet, les équipes ont été doublés, et les stocks multipliés par trois pour l'occasion. "Ça ramène du monde, ça fait connaître une boutique et on sait que ce weekend là est intense, on le prépare un mois à l'avance. On attend tellement monde, on ne peut pas se louper !"

La braderie profite donc largement de la hausse des prix, un scénario qui se répète. En effet, en 1968, c'est la contestation de la société de consommation qui avait relancé et repopularisé ce rendez-vous marchand. 

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité