Braderie de Lille 2023 : les affiches dévoilées, "ça brade pour moi" et "oh braderie si tu savais !"

Origine, braderie de la BD, retour des tas de moules, une com' très musicale, un plan de braderie très semblable à celui de 2022. Le point sur les particularités de l'édition 2023, qui aura lieu les 2 et 3 septembre.

Pour cette édition 2023, les inscriptions déjà ouvertes recensent 571 brocanteurs, 21 foodtrucks, 77 associations, et 1800 commerçants. Pour ceux qui veulent brader, inscrivez-vous, pour ceux qui veulent acheter, voici de quoi préparer sa visite dans la capitale des Flandres et de la chine. 

Les chiffres

Deux millions et demi de visiteurs, 8 000 exposants sur 80 km d'étals, 34 heures de négociations non-stop, 30 tonnes de frites englouties, 4 tonnes de coquilles de moules collectées et recyclées en dalles de carrelage. Et pour finir 361 tonnes de déchets éliminés par les agents de la ville (en 2018).

Les tas de moules

La Ville encourage les restaurateurs à poursuivre, comme l'an dernier, la tradition des tas de moules, en les signalant pour que les coquilles soient ensuite ramassées et recyclées. Depuis 2018, ces fameuses coquilles sont récoltées et recyclées par une société spécialisée qui en fait du carrelage ou des objets du quotidien. 

La braderie de la BD

La braderie de la BD est reconduite au Palais des Beaux-Arts. Pour rappel, les musées lillois sont gratuits les premiers dimanches du mois. L'occasion d'y aller donc ! La gare Saint-Sauveur, le musée d'histoire naturelle, l'Hospice Comtesse et le Palais des Beaux-Arts vous accueillent pour des expositions inédites en plus des expositions permanentes. 

durée de la vidéo : 00h01mn58s
Martine Aubry, maire de Lille, à propos du contexte cette année, de la braderie ©France Télévisions

La com' originale

Laissez-moi Brader, laissez-moiiii ; Fripes from Desire ; Oh Braderie, si tu savais ; Bradé comme jamais ; Ça brade pour moi moi moi moi ; je resterai ta meilleure braderie. Ces affiches qui évoquent des tubes que chacun connaît seront bientôt données au Secours populaire qui  les revendra pour son action. L'an dernier, un engouement pour les affiches avait été constaté. Au total 2 800 affiches seront vendues sur le stand du Secours populaire. 

Le plan

Les origines

Le XVe siècle. Le mot braderie apparaîtrait dans un texte du XVe siècle faisant référence à la "franche foire" médiévale. À cette époque déjà, les commerçants affluaient de loin et de pays voisins, par voie d'eau en raison de l'aménagement de la basse Deûle. Lors de cette "franche" (exemptée de taxes) foire, les commerçants lillois perdaient leur monopole au profit des concurrents venus de l'extérieur. 

Au XIXe siècle, la braderie se transforme et se développe comme vide-grenier. Les ouvriers lillois, mais aussi d'autres professions améliorent l'ordinaire en vendant quelques objets ou vêtements lors d'un week-end de braderie. 

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité