Braderie de Lille : faut-il s’attendre à une annulation en 2024, en plein Jeux Paralympiques ?

Plus sur le thème :

L’édition 2024 de la Braderie de Lille est-elle menacée par les Jeux Paralympiques qui se tiendront du 28 août au 8 septembre ? C’est en tous cas ce qu’a laissé entendre le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, mettant en avant le besoin de mobilisation des forces de l’ordre pour cet événement. On fait le point sur cette annonce.

"Les JO à Paris c'est une fois par siècle, la cérémonie d'ouverture sur la Seine c'est une fois tous les 3 000 ans, donc oui ça demande 45 000 policiers et gendarmes par jour pendant trois mois", expliquait jeudi 27 octobre le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, au micro de France Inter. 

Reporter ou annuler les grands événements ?

Puisque "toutes les unités seront donc prises" durant les Jeux Olympiques, prévus du 26 juillet au 11 août, et les Jeux Paralympiques, du 28 août au 8 septembre 2024, le ministre de l’Intérieur avait annoncé quelques jours plus tôt devant le Sénat la possibilité d’annuler ou de reporter les "grands festivals culturels" et événements "très demandeurs en forces de l’ordre", citant notamment le Tour de France et la Braderie de Lille, organisée chaque année début septembre. 

"Le but n’est pas d’interdire mais de reporter dans le temps certains événements en lien avec les élus. Nous faisons ce travail en ce moment même pour que les programmations culturelles puissent se faire", a précisé le nordiste Gérald Darmanin.

Quid de la Braderie de Lille ?

Du côté de la ville de Lille, la mairie indique avoir bien entendu les propos du ministre de l’Intérieur mais souligne que les élus locaux n’ont pour l’instant pas été contactés au sujet de l’édition 2024 de la Braderie. 

"Nous faisons ce travail en ce moment même pour que les programmations culturelles puissent se faire"

Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur

Reste que, comme l’a affirmé Gérald Darmanin, "cet été là, les moyens seront consacrés aux JO". En moyenne, ce seront ainsi 30 000 policiers et gendarmes mobilisés chaque jour, avec un "point d’orgue" à 45 000 membres de forces de l’ordre pour la cérémonie d’ouverture sur les quais de Seine à Paris. À noter que pour assurer la mobilisation, ces effectifs ne pourront pas prendre leurs congés durant la période des JO, "sauf exception". 

En ce qui concerne l’édition 2022 de la braderie de Lille, 1 700 fonctionnaires de la police nationale avaient été mobilisés sur trois jours, en plus des policiers municipaux de Lille et de Lomme, afin de sécuriser les 120 hectares du périmètre. La tenue d’un événement de cet ampleur sans ces effectifs complémentaires pourrait ainsi être rendue plus complexe.

Les Jeux olympiques de Paris 2024 se dérouleront du 26 juillet au 11 août 2024.

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité