"Cette année, on a eu beaucoup plus de jeunes", l'année exceptionnelle des marchés de Noël à Arras, Lille et Amiens

L'inflation aurait pu pousser les nordistes à bouder les marchés de Noël. Et pourtant, au jour de leur fermeture ce samedi 30 décembre 2023, Arras et Amiens affichent des records de fréquentation. À Lille le suspens demeure, le marché ne fermera ses portes que le 31 décembre. Les réseaux sociaux auraient notamment aidé à "dépoussiérer" l'image et poussé les jeunes à venir vivre de plus près l'ambiance de Noël.

Vin chaud, bretzel et pain d’épice. Ce samedi 30 décembre 2023 les visiteurs se pressent encore pour visiter les marchés de Noël. Leur fermeture imminente semble lointaine. Ici et là, on tente encore d'obtenir une fondue savoyarde ou un sandwich à la raclette. Pour les commerçants, c'est la dernière ligne droite. 

Une dernière note de Noël

Enseigne discrète mais qui attire par son odeur, "Les gaufres à l'ancienne" de Grégory Lecoustre sont sur le marché de Noël de Lille depuis 17 ans. Sourire fier, il manie l'appareil à gaufre d'une main souple.

Mais avec l'inflation, les clients sont-ils au rendez-vous ? "C'est pas la cohue, mais les gens viennent", explique-t-il. Il sait aussi qu'il peut compter sur ses habitués.

Il ouvre le gaufrier, saisi une gaufre et la coupe en deux, lance un nouveau pâton sur la machine. Pour lui, pas de surprise à cette influence : "Noël c'est Noël. Pour les Français c'est un évènement important." 

Des commerçants satisfaits

Un peu plus haut dans l'allée, se dresse un autre monument des délices sucrés. L'enseigne de crêperie lilloise Lacquemant possède l'un des plus larges stands du marché, où elle propose gaufres, crêpes et autres croustillons.

Norman Lacquemant, le gérant, vante "un très bon bilan" pour cette édition 2023. Bonne surprise pour lui cette année "à partir de 16-17h, on a eu beaucoup plus de jeunes".

Une clientèle qu'il pense attirée grâce à l'influence "des réseaux sociaux" qui ont dépoussiéré l'image du marché de Noël. 

Cette année à partir de 16-17h, on a eu beaucoup plus de jeunes

Norman Lacquemant

Pour les petits budgets des adolescents et des jeunes adultes, le marché offre "une balade gratuite" et "un repas à l'extérieur pour moins de 10€, ce qui est abordable même quand on n’a pas les moyens d'aller au restaurant", renchérit le gérant. 

Un million de visiteurs à Arras

À Arras, le marché avait une saveur particulière, après l'attentat survenu le 13 octobre dernier. "On avait vraiment à cœur d'offrir ce temps de bonheur après les évènements effroyables que nous avons vécu", explique l'adjointe au maire.

La mairie d'Arras a mis les bouchées doubles. Un père noël dévoué, des décorations XXL et 120 chalets ont été déployés pour attirer les visiteurs.

Le marché est un franc succès, avec une fréquentation record, plus d'un million de visiteurs. Un score comparable à celui réalisé à Amiens. Amiens avait déjà connu cette belle fréquentation en 2022 et la promesse d'un marché de Noël réussi est parvenue à réunir autant de monde en 2023 et peut-être plus : le million de visiteurs a été atteint avant même la fermeture. 

>>> À lire aussi : le marché de Noël d'Amiens a déjà attiré plus d'un million de visiteurs et rencontre un véritable succès, en cliquant ici

Cette année sans grande surprise, le public se compose en grande partie de touristes, avec un podium occupé par les Belges, les Britanniques et les Algériens.

Pour Maëlys, commerçante d'objets en liège sur le marché de Lille, c'est sans appel : "les touristes représentent environ 70% de ma clientèle."

Le marché de Lille sera le seul encore ouvert ce 31 décembre, jour du réveillon de la Saint-Sylvestre. En ce jour de fête, il fermera définitivement ses portes à 18h.