Conference league. Mené, le LOSC renverse (2 - 1) le Slovan Bratislava

durée de la vidéo : 00h02mn08s
Résumé du match et réactions LOSC 2 - 1 Slovan Bratislava ©France Télévisions

Auteur d'une prestation médiocre pendant une heure de jeu et mené au score à domicile, le LOSC a finalement renversé le Slovan Bratislava (2-1) jeudi en Ligue Europa Conférence.

20 000 supporters seulement pour cette nouvelle soirée européenne au Stade Pierre-Mauroy avec une certaine confiance affichée avant-match par les supporters croisés aux abords du stade. 

Mais ce LOSC- Bratislava ne débutera pas comme espéré... Lille, qui a le pied sur le ballon en début de rencontre, ne trouve aucune faille dans la solide défense slovaque. Et les Dogues sont punis de leur non-début de match, complètement pris de vitesse à la 28e minute.

Cavric ouvre le score pour Bratislava, face à un LOSC transparent. Une tête à bout portant de David ne trouvera pas les filets ! 0 - 1 à la mi-temps

2 - 1 pour le LOSC

Au retour des vestiaires, Jonathan David bute encore sur le gardien Slovaque. Il faut attendre les trois changements effectués par Paulo Fonseca, pour assister au sursaut du LOSC. D’abord par Yazici qui égalise. Lille doit encore rester vigilant mais grâce à la percussion de l’entrant, Edon Zhegrova qui sert parfaitement Cabella, les dogues passent devant !

L'entraîneur Paulo Fonseca a exprimé en fin de match "Je pense que notre attitude a changé le match. Lors de la première période, nous n'avons pas eu la bonne attitude pour gagner ce match. Nous avons parlé avec les joueurs pour changer cela, et puis nous avons eu l'ambition de gagner la deuxième période. Difficile d'expliquer pourquoi nous avons joué comme ça en première période. J'essaie de comprendre".

C'était un match important pour nous, contre une équipe qui joue aussi pour la première place. J'ai demandé aux joueurs : pourquoi ? Je ne peux pas l'accepter.

Paulo Fonseca, coach du LOSC

"C'était un match important pour nous, contre une équipe qui joue aussi pour la première place. J'ai demandé aux joueurs : pourquoi ? Je ne peux pas l'accepter. Je sais que c'est difficile de gagner ce genre de match, avec cette pelouse, contre une équipe qui défend comme ça. Nous sommes premiers désormais et nous avons l'ambition de terminer à cette place."

Le LOSC reprend, effectivement, la tête de son groupe en Conference league avant de recevoir dimanche Monaco, leader de Ligue 1. 

Avec AFP.