Coronavirus : à Lille, des associations lancent une collecte pour les SDF encore plus isolés à cause du confinement

Certaines structures qui distribuaient 50 repas par semaine se retrouvent à en distribuer 300 / © MAXPPP
Certaines structures qui distribuaient 50 repas par semaine se retrouvent à en distribuer 300 / © MAXPPP

Dans la métropole lilloise, un collectif d'une quinzaine d'associations d'aide aux SDF vient de lancer une collecte de fonds en ligne, les Repas Solidaires. Objectif : distribuer suffisamment de repas aux démunis, qui avec cette période de confinement, sont encore plus isolés.

Par Marie-Noëlle Grimaldi avec IG

" Ils ont du mal à faire la manche... Aidez-les autrement ! " C'est un cri d'alerte que lance aujourd'hui le Samu social de Lille, en créant Les Repas solidaires. Cette campagne d'appel aux dons doit permettre aux différentes associations de faire face à une situation exceptionnelle en cette période de confinement : "Les collectes en magasins ne sont plus autorisées, la surcharge de responsabilité épuise les stocks de nourriture et la durée du confinement laisse présager que nous ne pourrons bientôt plus satisfaire toutes les demandes."

 

Certaines structures qui distribuaient 50 repas par semaine se retrouvent à en distribuer 300 !
 

"L'activité des associations qui sont encore sur le terrain a explosé", explique Sara Lobel, coordinatrice des équipes mobiles. "Certaines structures qui distribuaient 50 repas par semaine se retrouvent à en distribuer 300. Elles ont dû acheter des denrées sur leurs fonds propres". En raison du confinement, un quart des associations habituelles a en effet cessé de fonctionner. Celles qui restent sont confrontées à une surcharge de travail, d'autant que les SDF ne peuvent plus compter sur l'argent glané auprès des passants pour subvenir à leurs besoins.

 


1500 personnes en très grande précarité


Sur la métropole lilloise, ils seraient 1500 en situation de très grande précarité, dont un millier de roms. "Si on considère qu'il faut donner trois repas par jour aux personnes en difficulté, nous avons 4500 repas à distribuer quotidiennement", calcule Sara Lobel.

 

Depuis le début du confinement, les associations estiment que plus de 4.500 repas sont distribués par jour dans la métropole lilloise grâce notamment au concours de la Ville de Lille et de l’Etat. L'opération Les Repas solidaires doit permettre de soutenir l'action des associations pendant toute la durée du confinement, en facilitant l'achat de nourriture pour les sans-abris. "Les petites associations sont à cours de denrées", précise notamment la coordinatrice des équipes mobiles. 
 

 
10€ = trois repas

Lancée le 3 avril, la campagne de financement devrait durer six semaines. En cinq jours, elle a déjà permis de récolter un peu plus de 14 000 €. "10€, c'est trois repas", indique le site et chaque don est éligible à la défiscalisation.

Cette campagne est portée par la CMAO (Coordination Mobile Accueil Orientation) et pour l’arrondissement de Lille, portée par le SAMU social, le 115 et le SIAO (Service Intégré d’Accueil et d’Orientation). 
 

"C'est la force de ce collectif qui fait que ça fonctionne. Il y a une formidable entraide associative", explique Sara Lobel de la CMAO.
 

 

Le collectif

Autour du Samu social, une quinzaine d'associations se sont regroupées :
- Le collectif CASA : Humanit’Aide - Human Appeal - L’ile de Solidarité – Asso Le Message
- Les Restos du Cœur
- L’Ordre de Malte
- Action Froid
- Secours Populaire
- La Sauvegarde du Nord
L’association A.I.D.A. Aide à l’Insertion des Demandeurs d’Asile (Emmaüs)
- L'association EOLE
- Accueil Frédéric Ozanam
- AFR  Accueil Fraternel Roubaisien
- Société de Saint-Vincent-de-Paul
- Magdala
 

Sur le même sujet

Les + Lus