Coronavirus : Lille veut mobiliser "un fonds d'urgence d'un million d'euros" pour les associations fragilisées

Publié le Mis à jour le
Écrit par AFP

Un premier volet de 350 000 euros va être déployé.

La municipalité de Lille votera mi-juin une délibération visant à "mobiliser un fonds exceptionnel d'urgence et d'accompagnement" d'un million d'euros en 2020 pour aider les associations fragilisées par l'épidémie de Covid-19, a-t-elle annoncé jeudi.
 
Cette "délibération cadre" sera présentée lors du prochain conseil municipal, prévu le 12 juin, permettant de débloquer des aides financières "dès le mois de juin et pendant l'été", précise-t-elle dans un communiqué.

 

"Défection de bénévoles" et "formation aux gestes barrière"


Depuis le début de la crise sanitaire, les associations "font face à de nouveaux problèmes", notamment matériels et financiers, mais aussi liés au fonctionnement et aux ressources humaines, explique la mairie, évoquant la "défection de bénévoles" ou les "besoins de formation aux gestes barrières".

"Un premier volet" de ce fonds de soutien, "à hauteur de 350.000 euros, sera déployé avec l'appui de la Fondation de Lille", une structure de solidarité reconnue d'utilité publique et créée en 1997.

"Après l'été, le reste du fonds sera mobilisé soit directement par la Ville soit à nouveau avec l'appui de la Fondation de Lille", ajoute la mairie, dirigée par Martine Aubry (PS). 

 

Gratuité des loyers


Pour en bénéficier, les associations devront déposer une demande auprès de la Maison des Associations et chaque dossier sera étudié "collégialement" par des élus, représentants des associations et de la fondation. Le versement de l'aide sera alors "immédiat", assure la municipalité. "Trois vagues de dépôt sont prévues, en juin, juillet, et à l'automne".

Par ailleurs, "toutes les subventions votées ou prévues" avant la crise ont été "maintenues", y compris lorsque "les activités concernées n'ont pu se tenir ou ont été modifiées", rappelle la mairie, qui a également décidé la gratuité des loyers des associations hébergées dans des locaux municipaux.