Cet article date de plus de 3 ans

Coup de filet à Lille-Sud : un suspect mis en examen pour "homicide volontaire"

Après le coup de filet de la PJ, mardi, dans le quartier de Lille-Sud, un homme a été mis en examen pour homicide volontaire, suite au lynchage mortel du 26 mai dernier. 3 autres personnes ont été présentées à un juge pour trafic de stupéfiants. 
C'était une opération d'ampleur : des dizaines de policiers de la PJ, du RAID et de la DDSP déployés dans le quartier de Lille-Sud mardi matin. L'opération a porté ses fruits. "Plusieurs individus ont été interpellés", confirme le Parquet de Lille; 
 
Cette opération avait été déclenchée suite au lynchage mortel survenu le 26 mai dernier. Un homme de 29 ans avait été "laissé pour mort" sur le trottoir de la rue Alexandra-David-Neel. Les secours n'avaient pas pu sauver le jeune homme, vraisemblablement tué par plusieurs personnes, dans le cadre dune "agression très sauvage", expliquaient alors les enquêteurs de la PJ. 
 


 

Mise en examen 


L'une des personnes interpellées mardi a donc été mise en examen pour "homicide volontaire" dans le cadre de cette enquête. "Il a été placé en détention provisoire conformément aux réquisitions du parquet", indique le Parquet de Lille. 

Parallèlement, trois autres personnes ont été déférées devant le juge dans le cadre d'une autre enquête, visant à démanteler un trafic de stupéfiants. Ils devraient être jugés en comparution immédiate. 


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société