Covid-19 - LOSC : le report des matches de L1 est "un mauvais signal" selon Galtier

Publié le
Écrit par AFP
Christophe Galtier, entraîneur du LOSC.
Christophe Galtier, entraîneur du LOSC. © FREDERIK GILTAY - FRANCE 3

Le report de matches de L1 en raison de cas de Covid-19 "est un mauvais signal que l'on envoie dès notre première journée", a estimé jeudi l'entraîneur de Lille Christophe Galtier, tout en reconnaissant qu"il "faut protéger la santé des joueurs".

"On a été une des rares ligues à arrêter notre championnat et quand on redémarre il y a déjà des matches reportés. Le calendrier est très compact et il va y avoir un incidence sur les résultats, les formes du moment, a affirmé le technicien lillois. Après, est-ce qu'on peut prendre le risque de faire jouer des joueurs qui peuvent être malades sans le savoir encore ? Est ce qu'on peut prendre le risque qu'une équipe contaminée en contamine une autre, je ne pense pas."

"Mauvais signal"

"Nous avons la responsabilité de la santé de nos joueurs et il faut éviter prendre des risques. Mais évidemment, c'est un  mauvais signal. Est-ce que c'est à 3, à 4 ou 5 (qu'on doit décider de reporter un match) ? C'est difficile à dire... Là à 3 on peut jouer et on dit à ces équipes qu'elles ne peuvent pas s'entraîner normalement, mais qu'elles peuvent jouer", a pointé Galtier.

Déjà amputée de deux matches, Paris SG-Metz et Montpellier-Lyon, en raison des qualifications du PSG et de l'OL pour les demi-finales de la Ligue des champions, la première journée de Ligue 1 sera aussi tronquée par le coronavirus.

La rencontre Marseille/Saint-Etienne, qui devait ouvrir la nouvelle saison vendredi, a en effet été reportée en raison de quatre cas de Covid-19 dans l'effectif marseillais.

Et le match Nîmes-Brest, prévu dimanche, est lui aussi menacé après la découverte de quatre joueurs positifs chez les Crocodiles cette semaine.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.