Festival d'Avignon 2023 : dix compagnies sélectionnées pour représenter les Hauts-de-France

Cette année encore, le conseil régional reconduit son dispositif Hauts-de-France en Avignon. Dix compagnies théâtrales venues du Nord, de l'Oise ou de l'Aisne ont été sélectionnées pour participer au off de cette nouvelle édition qui se déroulera du 7 au 29 juillet. Elles bénéficient d'une aide financière pour participer au Festival, et ainsi maximiser leurs chances de se développer à l'échelle nationale, voire internationale. Rencontre avec deux de ces compagnies.

Dans le petit théâtre de la Verrière à Lille, l'heure est aux dernières préparations pour les membres de la Compagnie Protéo. Guillaume remplit des valises de spots de lumières et d'éléments de décor, Myriam apporte les ultimes retouches à la grande robe colorée que portera le comédien Quentin Barbosa dans un peu plus d'un mois, sur les planches du Théâtre Artéphile, à Avignon.

Car même si cette joyeuse troupe lilloise a encore du mal à y croire, elle participera bien au plus célèbre festival de spectacle vivant de l'hexagone cet été. "C'est une grande chance pour notre compagnie car cela va nous offrir une visibilité certaine. Nous allons rencontrer un public immense, et de nombreux programmateurs qui ne seraient jamais venus nous voir dans le Nord", explique Louise Wailly, créatrice de la Compagnie Protéo. 

La Joie ! c'est le titre de l'oeuvre qui sera présentée à Avignon. "C'est l'histoire d'un acteur qui refuse de jouer un spectacle dans lequel il doit incarner un cafard", raconte Louise Wailly, qui a écrit et mis en scène la pièce, "il décide alors de lutter contre ses propres pensées dépressives ou suicidaires. Il inclue le public dans sa réflexion, et finit par monter le Parti de la Joie". 

Un budget de plusieurs dizaines de milliers d'euros

Une ode à la liberté, un appel à la résistance contre la morbidité du monde que Louise Wailly veut propager au delà des frontières de la région : "on fait le choix d’aller à Avignon car c’est l’occasion pour nous de se développer au plan national, même si cela comporte un risque financier". Car participer au Festival Off d'Avignon, ça coûte cher. Transports, location de salle et de matériel, logement sur place : le budget global de l'opération se compte en plusieurs dizaines de milliers d'euros. 

C'est pourquoi la Région Hauts-de-France a créé le dispositif Hauts-de-France en Avignon. Il comprend un accompagnement et une aide financière pour promouvoir la richesse culturelle régionale au niveau national. Cette année, dix compagnies régionales ont été sélectionnées pour participer au Festival Off d'Avignon : 

- La Trouée, road trip rural par la Compagnie Le Compost – Fère-en-Tardenois (02)
- Macha par la Compagnie Lazlo – Tourcoing (59)
- Ma part d’ombre par la Compagnie Chaabane - Maubeuge (59)
- L’affolement des biches par la Compagnie Les Oyates – Lille (59)
- Aveux par le Diptyque Théâtre – Montataire (60)
- Poussière par la Compagnie Infra – Crisolles (60)
- Zèbres par la Compagnie Zapoï – Valenciennes (59)
- Douchka par la Sama Compagnie – Mouvaux (59)
- L’âge de nos pères par la Compagnie Lacavale – Lille (59)
- La joie ! par la Compagnie Protéo – Lille (59)

"Sans cette aide, nous ne pourrions pas aller à Avignon", reconaît Louise Wailly, pour qui la subvention du conseil régional représente 70% du budget total de l'opération Avignon 2023. 

Sans cette aide, nous ne pourrions pas aller à Avignon.

Louise Wailly, fondatrice de la Compagnie Protéo

France Télévisions

Même chose pour Sofiane Chalal, danseur et chorégraphe originaire de Maubeuge, et créateur de la toute jeune Compagnie Chaabane : "je suis très content d’aller défendre mon projet mais aussi représenter le Val de Sambre à Avignon. C’est comme un rêve de gosse qui se réalise." Seul en scène, c'est une oeuvre très personnelle qu'il ira défendre en Provence, Ma part d'ombre, création dans laquelle il parle de son rapport au corps, au regard des autres et à la danse. 

durée de la vidéo : 00h01mn28s
Ma part d'ombre de Sofiane Chalal - Teaser ©Théâtre Le Manège de Maubeuge

"Un vrai tremplin"

Lui aussi bénéficie du dispositif régional, à hauteur de 19 000 euros, sur un budget global de 60 000 euros. "C’est important de bénéficier de cette aide car Avignon, ça coûte cher. Que la Région nous permette d’avoir un tiers du budget en subvention, c’est pour nous une grande opportunité", explique Antoine Sieminski, secrétaire général du Théâtre du Manège de Maubeuge et producteur du spectacle.

C’est un vrai tremplin, une exposition incroyable, et aussi un véritable challenge. Plus de 1500 spectacles vont être joués à Avignon, alors il faut essayer de tirer son épingle du jeu pour se démarquer. C’est ça qui est excitant !

Sofiane Chalal, fondateur de la Compagnie Chaabane

France Télévisions

Et là encore, le jeu en vaut la chandelle car Sofiane Chalal espère rencontrer des programmateurs qui pourront faire tourner son spectacle à l'échelle nationale voire internationale : "C’est un vrai tremplin, une exposition incroyable, et aussi un véritable challenge. Plus de 1500 spectacles vont être joués à Avignon, alors il faut essayer de tirer son épingle du jeu pour se démarquer. C’est ça qui est excitant !

Sofiane Chalal présentera sa Part d'ombre chaque soir à 18h25 au théâtre 11 à Avignon, du 7 au 26 juillet.