La Nuit du Bien Commun, une soirée pour promouvoir la vie associative locale à Lille

Ce mardi 4 avril, un événement caritatif est organisé près de Lille pour aider dix associations à récolter des dons. Chaque association a 3 minutes pour convaincre les donateurs avec un projet local pour le bien commun.

Ce mardi 4 avril, dix associations de la région ont l'opportunité de participer à une levée de fonds exceptionnelle pour réaliser leurs projets. "Lille pour le Bien Commun", un événement caritatif organisé à la Cité des Echanges à Marcq-en-Barœul, revient pour une deuxième édition qui s'annonce déjà remarquable.

La Nuit du Bien Commun est une soirée créée il y a 7 ans à Paris qui vise à "remettre l'humain au cœur du don aux associations" et à "mettre en lumières des projets de petites ou moyennes associations qui n'ont pas la possibilité d'organiser leur propre levée de fonds", explique son co-créateur Thibault Farrenq.

Le concept est simple : permettre à une dizaine d'associations d'expliquer leur projet devant un parterre de personnes qui ont envie de faire des dons. Après avoir expliqué leur projet pendant 3 minutes top chrono, les associations laissent le micro à un commissaire-priseur qui s'occupe de solliciter les dons des participants. Les paliers de dons vont de 5000 à 100 euros. "La soirée est gratuite et ouverte à tous", explique Thibault Farrenq.

Depuis 4 ans, la Nuit du Bien Commun fait régulièrement ses valises pour se déplacer... partout en France. Nantes, Grenoble, Lyon, Marseille, Valence, Angers, Dijon mais aussi Lille, comme c'est le cas ce mardi. La Nuit du Bien Commun s'organise là où les communes font appel à elle. "On mobilise localement des mécènes qui vont venir aider des associations locales", détaille Thibault Farrenq. 

En avril 2022, la Nuit du Bien Commun venait pour la première fois à Lille. 426 000 euros avaient été récoltés pour les dix associations choisies pour l'événement.

Cette année, Thibault Farrenq a bon espoir pour que ce seuil soit dépassé : "On peut faire encore mieux que l'an dernier, on a déjà beaucoup plus d'inscrits !" "Il y a eu un très bon relais de la part des associations lauréates et des mécènes, complète-t-il. Pour cette deuxième édition, on est très heureux de voir que tout le monde a joué le jeu."

Rendre la culture accessible

Chaque ville participante est chargée de sélectionner les associations qui pourront se présenter sur scène. Harmonia Sacra fait partie des 10 associations choisies pour participer à "Lille pour le Bien Commun" ce mardi 4 avril. Cette structure organise des spectacles de musiques baroques dans le Valenciennois... à bord d'un bus ! Récupéré, ce bus de transport valenciennois a été totalement relooké pour ressembler à une salle de spectacle plus qu'originale.

"L'Opérabus tourne depuis 2015, explique Clémence André, responsable du développement chez Harmonia Sacra. L'objectif c'est de faire découvrir cet univers trop méconnu en le rendant accessible à tous."

Grâce à "Lille pour le Bien Commun", Harmonia Sacra espère récolter entre 35 et 40 000 euros. "Cela nous permettrait de continuer à rénover ce bus dont le moteur date de 1993 mais aussi d'atteindre encore plus de public, précise Clémence André. Notre objectif est de briser les tabous qui existe autour de certaines offres culturelles et de permettre la rencontre entre des musiciens professionnels et le public."

Parmi les autres associations représentées ce mardi 4 avril à la Cité des Echanges à Marcq-en-Barœul, on compte également Toi Demain, qui accompagne des jeunes dans leur orientation professionnelle, la Tente des glaneurs, qui redistribue les invendus des marchés aux personnes qui n'ont pas accès à l'aide alimentaire d'urgence, Lazare qui veut créer une colocation solidaire entre des femmes sans-abri et des jeunes actives, ou encore Le Rocher, qui veut créer un projet éducatif dans le quartier du Pile à Roubaix.

A quelques heures de l'ouverture des portes, Thibault Farrenq se dit "heureux de voir que l'événement s'installe dans le paysage et de voir que ça devient un rendez-vous important de la générosité à Lille". Peu importe le montant des dons récoltés, c'est surtout l'occasion pour les associations de se faire connaître des acteurs locaux pour encore mieux se développer par la suite.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité